Accueil A la une Sahel: Barkhane poursuit ses opérations de désengagement au Mali

Sahel: Barkhane poursuit ses opérations de désengagement au Mali

Le jeudi 28 juillet 2022, les militaires du Sous Groupement du Matériel (SGMAT) de la PfOD de Gao ont procédé au chargement de fret et de véhicules militaires quittant le Mali. l’ensemble du matériel est acheminé vers Niamey lors du convoi logistique RHONE GOLF 02.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’Opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad.

Ceci est le point de situation des opérations du 29 juillet au 4 août 2022. Dans ce document la Force Barkhane informe sur ses opérations de désengagement au Mali.

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

La force Barkhane continue la ré-articulation de ses unités hors du territoire malien, en bon ordre, en sécurité et en liaison avec l’ensemble de ses partenaires, tout en poursuivant la lutte contre les Groupes armés terroristes (GAT).

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La force Barkhane se ré-articule hors du Mali

Le jeudi 28 juillet 2022, les militaires du Sous Groupement du Matériel (SGMAT) de la PfOD de Gao ont procédé au chargement de fret et de véhicules militaires quittant le Mali. l’ensemble du matériel est acheminé vers Niamey lors du convoi logistique RHONE GOLF 02.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’Opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad.

Les opérations de désengagement de la force Barkhane au Mali se poursuivent avec des convois logistiques, appuyés par les Mirage 2000D de la Base aérienne projetée (BAP) de Niamey.

Entre le 25 juillet et le 3 août 2022, deux convois ont été menés entre les bases de Gao et de Niamey.

Le premier, du 25 au 29 juillet, composé d’environ 70 camions de transport civils, escortés par un sous-groupement du Groupement tactique désert-Logistique (GTD-Log) Via Domitia, a permis de transférer une vingtaine de véhicules militaires et l’équivalent de 145 conteneurs hors du territoire malien vers une plateforme logistique au Niger.

Le second, du 28 juillet au 3 août, escorté par un sous-groupement du GTD Monclar et composé de 70 camions de transport civils, a transporté l’équivalent de 140 conteneurs et 30 véhicules militaires.

Au cours de la semaine passée, plus de 280 conteneurs et une cinquantaine de véhicules militaires ont donc quitté la base de Gao pour être acheminés vers Niamey, dans la cadre de la préparation du transfert de la plateforme opérationnelle désert.

Le GDI Baratz, nouveau COMANFOR de BARKHANE

Le 27 juillet, le général de division (GDI) Bruno Baratz a succédé au GDI Laurent Michon comme commandant de la force (COMANFOR) Barkhane. À la tête de l’opération BARKHANE, il poursuivra la transformation de l’engagement des forces armées françaises au Sahel ainsi que les actions de partenariat militaire opérationnel aux côtés de nos partenaires africains. La priorité immédiate consiste à conduire la fin de la réarticulation hors du Mali, en bon ordre, en sécurité et dans le temps imparti.

Bilan AIR

Du 1er au 31 juillet inclus, les avions de la force Barkhane ont réalisé 550 sorties, dont :

– 98 sorties de missions chasse ;
– 71 sorties ISR ;
– 381 missions de transport ou de ravitaillement.

Laisser un commentaire