Accueil Economie Saison pluvieuse 2019 au Burkina: « situation normale à tendance excédentaire » annoncée

Saison pluvieuse 2019 au Burkina: « situation normale à tendance excédentaire » annoncée

1459
2
Les responsables de l'ANAM

Les responsables de la météorologie avec en tête le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Vincent Dabilgou, ont rencontré ce vendredi 10 mai à Ouagadougou, des journalistes, pour leur livrer des informations climatiques en lien avec la prévision saisonnière 2019. Selon l’Agence nationale de la météorologie (ANAM), il est prévu pour cette saison, une « situation normale à tendance excédentaire » sur la majeure partie du territoire national.

« Aujourd’hui plus que jamais, la variabilité et le changement climatique constituent pour nous, des menaces dont les manifestations pourraient présenter de graves conséquences pour notre pays qui a une économie fondée essentiellement sur une agriculture pluviale fortement tributaire de l’évolution des caractéristiques de la saison des pluies (répartition et quantité de pluies, séquences sèches, dates de début de fin et longueur de la saison »), a déclaré M. Dabilgou qui a noté que ces caractéristiques de la saison « ont notamment un impact très important sur la production agricole et la sécurité alimentaire ».

Quatre techniciens de l’ANAM ont pris part au sixième forum des prévisions climatiques saisonnières des caractéristiques pluviométriques, agro-climatiques et hydrologiques de la saison des pluies 2019 pour la zone Soudano-sahélienne qui s’est tenu du 22 au 26 avril dernier à Nouakchott en Mauritanie, a indiqué le directeur général de l’agence, Ernest Ouédraogo.

Les résultats des prévisions à l’issue de ce forum indiquent « des tendances probables concernant les dates de début et de fin de la saison des pluies, les durées des séquences sèches les longues au cours de la saison et les débits moyens des hautes eaux dans les grands bassins fluviaux de la sous-région », a souligné M Ouédraogo qui a ajouté à ces informations, « les conseils agro-météorologiques ».

Grégroire Baki, expert en climat et communicateur

Les deux experts en climat ayant pris part au forum que sont Ousmane Ouédraogo et Grégoire Baki ont expliqué à partir d’une projection, le phénomène climatique qui s’annonce pour cette saison. Il est prévu globalement au cours des périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre une situation normale à tendance excédentaire sur la majeure partie du territoire », ont-ils fait savoir. Les parties Ouest et sud-ouest devraient s’attendre à une situation déficitaire à tendance normale pour les mêmes périodes, ont continué les deux experts qui ont également fait noter que la période climatologique de référence est celle de 1981-2010.

La prévision sur l’installation de la saison des pluies 2019 indique « un début précoce à tendance normale sur la zone soudanienne et la moitié sud de la zone soudano-sahélienne et un début normal à tendance précoce sur la moitié nord de la zone soudano-sahélienne et la zone sahélienne », a précisé le communicateur Grégoire Baki, citant du « 1er au 20 mai pour la partie soudanienne et la moitié sud de la zone soudano-sahélienne, du 1er au 20 juin pour la moitié nord de la zone soudano-sahélienne et du 21 juin au juillet pour la partie sahélienne ».

Sur l’ensemble du territoire, il est prévu « une fin tardive avec une tendance normale de la saison agricole 2019, a-t-il poursuivi, faisant remarquer que cette situation correspond à la période qui se situe à partir du « 15 au 30 septembre pour la partie sahélienne, 1er au 20 octobre pour la partie soudano-sahélienne et après le 20 octobre pour la partie soudanienne.

Par Bernard BOUGOUM

2 Commentaires

Laisser un commentaire