Accueil Communiqué de presse Santé sexuelle et reproductive des jeunes ouest Africains : une grande rencontre...

Santé sexuelle et reproductive des jeunes ouest Africains : une grande rencontre à Ouagadougou

1365
0
SHARE
Des propositions de qualité sont attendues au cours de cette rencontre

Partant du dynamisme croissant d’améliorer la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes (SSARJ) en Afrique de l’Ouest, un consortium d’ONG, de partenaires régionaux et internationaux ainsi que des donateurs se rencontrent à Ouagadougou du 9 au 11 Mai 2017 pour élaborer un plan d’amélioration de l’accès des jeunes à des informations et aux services essentiels de contraception.

L’atelier, « Examen des progrès et planification des investissements futurs en SSRAJ basés sur les données probantes» se tiendra au Sopatel Silmande à Ouagadougou. Il sera organisé par le projet financé par l’USAID Evidence to Action (E2A) Project, par Pathfinder International et par la coordination du Partenariat de Ouagadougou avec l’appui de Bill & Melinda Gates Foundation et de Merck.

« Pathfinder et E2A sont très ravis de collaborer et d’appuyer les gouvernements d’Afrique de l’Ouest à faire avancer, à prioriser et opérationnaliser la programmation en SSRAJ pour atteindre les objectifs FP2020 dans leurs pays », a déclaré Rita Badiani, directrice du projet E2A.

Les équipes pays des 9 pays membres du Partenariat de Ouagadougou1, composées des représentants des ministères de la santé et des organisations de la société civile apprendront sur les pratiques basées sur l’évidence qui ont amélioré la santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et Adolescents, et tiendront compte de la mise en application dans leurs Plans d’Action Budgétisés (PAB) pour la planification familiale afin de pouvoir répondre plus efficacement à la SSRAJ. Une équipe de Pathfinder International venue de la République Démocratique du Congo délibèrera également.

Comme le dit Dr Salifou Konfé Directeur Général de la Santé, « Avoir des discussions stratégiques avec les partenaires nous assurent des solutions pertinentes aux problèmes de la planification familiale au Burkina Faso »

Des leaders de jeunes exprimeront les préoccupations et les besoins des jeunes lors des discussions, à l’exemple de Edouard Keïta, leader de jeunes qui travaille actuellement avec Marie Stopes International au Mali et qui participe à cet atelier : « Une jeune population sans accès à l’information et aux services en matière de santé sexuelle et reproductive a de la difficulté à se développer à tous les niveaux (éducatif, social et environnemental) et cela peut affecter le développement du pays».

1 Les neuf pays du partenariat Ouagadougou sont : Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

Les équipes pays vont réfléchir sur comment ils vont mettre en œuvre leurs plans définis dans la feuille de route du « Think Tank » du Partenariat de Ouagadougou » créé en Décembre 2016 lors de la réunion annuelle à Abidjan en Côte d’Ivoire. Elles examineront spécifiquement dans leur plan d’action budgétisé, comment favoriser une coordination multisectorielle entre ministères des différents gouvernements afin d’élaborer des solutions durables à l’offre de services et interventions de santé sexuelle et reproductive de qualité pour les jeunes.

La phase « après » de cet atelier sera particulièrement importante, parce qu’elle impliquera tous les acteurs, y compris les jeunes, la société civile et les ministères, dans la mise en œuvre des recommandations faites.

Encadré

PATHFINDER INTERNATIONAL est guidé par la conviction que toute personne, où qu’elle vive, a le droit de décider d’avoir des enfants ou pas, et à quel moment, de vivre à l’abri de la peur et de la stigmatisation, et de mener la vie de son choix. Depuis 1957, nous travaillons en partenariat avec les gouvernements, communautés et systèmes de santé locaux dans les pays en développement afin d’éliminer les obstacles existants à l’accès aux services essentiels de santé sexuelle et reproductive.

Ensemble, nous améliorons l’accès à la contraception, faisons la promotion des grossesses saines, sauvons la vie des femmes et arrêtons la propagation de nouvelles infections à VIH, partout où le besoin se fait le plus sentir. Nos efforts assurent à des millions de femmes, d’hommes et de jeunes la possibilité de choisir leur propre voie.

Laisser un commentaire