Accueil Dernière Actu Situation sécuritaire : « Il ne faut pas que le Nord échappe au Burkina...

Situation sécuritaire : « Il ne faut pas que le Nord échappe au Burkina Faso » (Diabré)

« Nous, nous ne jugeons pas les individus. Nous jugeons le système et les résultats. Le MPP est libre de choisir qui il veut comme ministre ou au poste qu’il veut. Ces gens se mettront au travail et vous savez que dans ce pays, les choses vont très vite ! Il suffit d’une ou deux réunions pour que l’on sache si vous tenez la route ou pas. Nous avons nos opinions bien entendu sur les individus, mais ce n’est pas à nous de le dire ici et maintenant.

C’est aux Burkinabè de les découvrir à travers les résultats et les non résultats qu’ils vont produire. Et le mémorandum est déjà très clair sur les non résultats du gouvernement passé. Mais par exemple par rapport à la Défense, nous, nous avons un sérieux souci avec le Nord u pays quand nous regardons. Il ne faut pas que le Nord échappe au Burkina Faso. L’on sent qu’il y a beaucoup de manœuvres et c’est là que l’on va savoir si le ministère de la Défense et l’ensemble du gouvernement sont capables d’avoir des résultats concrets.

Au niveau de la Sécurité, c’est pareil, ça se mesure à des résultats concrets. S’il y a des problèmes, c’est qu’il y a défaillances et s’il n’y a pas de problème, c’est qu’il y a des résultats. Donc à ce niveau, il n’y a nul besoin de sortir de grands discours ! »

Propos recueillis par Mariam KANDO

Laisser un commentaire