Accueil Dernière Actu SONAR-IARD : « En bonne santé, plus que jamais », selon le Président de son...

SONAR-IARD : « En bonne santé, plus que jamais », selon le Président de son Conseil d’Administration

Les actionnaires de la Société nationale d’assurances et de réassurances-IARD (SONAR-IARD) ont tenu leur Assemblée Générale Statutaire, le 16 mai 2017, pour l’adoption des comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2016. Il est ressorti que les indicateurs sont au vert.

La SONAR ne veut pas être leader par hasard ! Pour ce faire, les actionnaires ont marqué une halte pour se rassurer que tout va bien au cours d’une assemblée générale. Et c’est un président du Conseil d’administration, Piga Prosper Tapsoba, satisfait, qui a fait le point : « L’examen du bilan de 2016 de la SONAR IARD est positif. Le chiffre d’affaire dépasse 12 milliards de FCFA, soit une progression de 12%. Notre société est en bonne santé, plus que jamais ».

Le PCA de SONAR-IARD (milieu) et le directeur général (à droite du PCA) ont fait le point aux actionnaires

Et du reste, cette bonne santé est allée au-delà des frontières du Burkina Faso, ce qui a valu à la SONAR-IARD, a relevé Piga Prosper  Tapsoba, d’être notée « A avec perspectives positives » notée octroyée par l’Agence de notation sud-africaine Global Crédit Rating (GCR), ce qui signifie une capacité très élevée de règlement des sinistres. Les comptes de l’exercice 2016 confirment de ce fait, que « le Groupe SONAR reste leader sur le marché national, tant en assurances de dommages qu’en assurances vie. Nous détenons la plus grande part de marché au Burkina Faso ».

Les actionnaires satisfaits de l’état de santé de la SONAR-IARD

La parole a été donnée aux actionnaires présents et/ou représentés et la seule réaction est celle-ci : « Je voudrais féliciter le directeur général et son équipe. Je les encourage à persévérer dans ce qu’ils font qui est déjà satisfaisant ».

Du reste, le directeur général leur a déclaré que les dividendes seront rendues disponibles à partir du 26 mai 2017 comptant pour l’exercice 2016.

Même avec ces résultats, le comité directeur n’entend pas s’endormir sur ses lauriers, a fait comprendre le directeur général qui prévoit « de nouvelles offres et une réadaptions des anciennes ».

Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire