Accueil Sport Strongman 2021: ‘’le Caterpillar’’ continue ses ravages

Strongman 2021: ‘’le Caterpillar’’ continue ses ravages

0
Le vainqueur de la compétition Jean Alfred Badi dit ‘‘le Caterpillar’’

La quatrième édition du circuit d’hommes forts Strongman, un tournoi d’épreuves sportives de force, s’est déroulée le 19 septembre 2021 à l’hippodrome de Hamdalaye de Ouagadougou. Organisée par l’association Magic Form dont le président est Yacouba Sawadogo, la compétition a connu la participation d’une trentaine d’athlètes venus des quatre coins du Burkina Faso et a été remportée par Jean Alfred Badi dit ‘‘le Caterpillar’’, un deuxième sacre pour ce sportif.

La joie des gagnants

Alors que Iron Biby pulvérisait le samedi  18 septembre 2021, à Glasgow en Écosse, un nouveau record du monde en soulever de bûches avec une charge de 229 kg, sur le plan national, c’est Jean Alfred Badi dit ‘’le Caterpillar’’ qui s’est affiché en maître absolu à la quatrième édition du circuit d’hommes forts Strongman.

Les épreuves de force ont mis en évidence de vrais compétiteurs

Cela, grâce à l’Association Magic Form et son président Yacouba Sawadogo qui veulent faire la promotion du sport de force au Burkina Faso et contribuer à assurer la relève après l’homme le plus fort du monde Iron Biby, de son vrai nom Cheick Ahmed Al-Hassan Sanou. C’est dans cette dynamique qu’elle a organisé le 19 septembre 2021, la quatrième édition du circuit d’hommes forts Strongman, qui a connu une forte mobilisation des adeptes de cette discipline. En effet, une trentaine d’athlètes se sont mobilisés à travers le pays pour prendre part à cette édition de 2021.

Une vue des athlètes compétiteurs

«La musculation prend de l’ampleur au Burkina Faso, pourtant il y a moins de tribune d’expression des jeunes talents», c’est le constat fait par le promoteur du circuit d’hommes forts Strongman, Yacouba Sawadogo, qui a expliqué que c’est pour parer à cette situation qu’il «a innové dans le milieu des compétitions d’épreuves sportives de force comme le circuit d’hommes forts Strongman, le bras de fer sportif».

La compétition de l’édition de 2021 qui a grandi en matière d’organisation et de niveau des athlètes, selon son promoteur M. Sawadogo, était constituée d’épreuves telles que le soulever de pneu, de terre en voiture, d’haltères géants, de la marche du fermier et enfin le soulever de pierres sauvage. Aux termes d’une partie âprement disputée, c’est Jean Alfred Badi dit ‘‘le Caterpillar’’ qui a une nouvelle fois dicté sa loi à ses adversaires et a terminé sur le haut du podium. Zakaria Mandé a été classé 2e et Abdoul Razack Ouandaogo a  fermé la marche du podium en se hissant au 3e rang.

Le promoteur de Strongman Yacouba Savadogo,

Le premier au classement est reparti avec une somme de 400 000 FCFA, un trophée, une médaille, une attestation et pleins d’autres lots. Le deuxième, quant à lui, est récompensé par une bourse de 200 000 FCFA, un trophée, une médaille, une attestation et des lots divers. La somme de 100 000 FCFA, un trophée, une médaille, une attestation et des lots reviennent au troisième qui a fermé le podium.

On boit un coup pour reprendre des forces

La présente édition du circuit d’hommes forts Strongman a été organisée sous le parrainage du Wogodogo Naba Boulga qui s’est fait représenter par le Yuug naaba, du directeur général des sports et Béréwidougou Sayouban, par ailleurs PDG FITNESS 100%. X TREME ENERGY en est le sponsor officiel.

Le promoteur de Strongman,Yacouba Savadogo nourrit de grands espoirs à travers cette compétition. Il a souhaité que ce cadre soit une tribune qui puisse permettre aux amoureux du sport de force d’exprimer leurs talents et éventuellement représenter un jour le Burkina Faso sur la scène internationale.

Wakat Séra