Accueil Monde Sud ivoirien: Près de « 20 hommes armés » attaquent une brigade...

Sud ivoirien: Près de « 20 hommes armés » attaquent une brigade de gendarmerie et un commissariat

Pendant combien de temps encore prendront-ils la Côte d'Ivoire en otage? (Ph. voaafrique.com)

Près d’une vingtaine d’hommes armés, ont attaqué ce vendredi 4 août entre 2H00 et 3H00 du matin, une brigade de gendarmerie et un commissariat de police de la ville d’Adzopé, une localité située à une centaine de Km au Sud d’Abidjan, selon des médias locaux.

Les bandits qui ont porté des « tenues militaires » selon des habitants de la ville d’Adzopé, ont « séquestré des agents de sécurité, confisqué deux véhicules » avant de mener d’autres opérations dont des attaques de stations-services.

Des forces de l’ordre, venues en renfort d’Abidjan, « depuis le matin, procédaient à des fouilles minutieuses (notamment) des véhicules, au corridor d’Anyama », une localité avoisinante, pour rassurer des habitants et ramener la quiétude dans la ville.

Cette attaque est la dernière d’une série commencée le 19 juillet, deux jours avant l’ouverture des huitièmes Jeux de la Francophonie qui se sont déroulés dans la capitale économique ivoirienne.

Les agents de sécurité font face depuis quelques jours, tout juste après la nomination du ministre d’Etat Hamed Bakayoko, à la tête de la Défense, à une succession d’attaques de leurs positions dans le pays.

La gendarmerie d’Azaguié, une localité située à environ 40 km au Nord d’Abidjan, a connu une attaque similaire les 21 et 22 juillet 2017, attaque qui avait été précédée par une autre menée contre l’école de police du quartier chic Cocody (Nord Abidjan), le 19 juillet.

Par la suite, des bandits, une dizaine environ, « lourdement armés», ont attaqué le 29 juillet le poste de la gendarmerie de Fresco, une ville côtière située à près de 100 km à l’Ouest d’Abidjan.

Les assaillants qui ont fait ces attaques non jusqu’à présent pas été identifiés.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire