Accueil Economie Surveillance commerciale de l’UEMOA: validation du rapport  du 4 au 9 décembre à...

Surveillance commerciale de l’UEMOA: validation du rapport  du 4 au 9 décembre à Ouagadougou

275
0
SHARE
Les participants à l'atelier de validation du rapport 2017 de la surveillance commerciale de l'UEMOA

Le commissaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Ibrahima Diémé, a procédé ce lundi 4 décembre à Ouagadougou à l’ouverture de l’atelier de validation du rapport de surveillance commerciale de 2017. Durant cinq jours, une trentaine d’experts de la Commission travaillera à consolider le rapport qui lui a été soumis dans le sens de l’amélioration du développement économique de la sous-région.

La surveillance commerciale est destinée, en plus du suivi des flux d’échanges commerciaux, « à informer sur l’effectivité de l’application des reformes communautaires par des Etats membres, à évaluer l’impact de ces reformes sur l’économie de l’Union et assurer le suivi de la conformité de la politique commerciale commune avec les règles édictées par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) », a déclaré M. Diémé.

Le commissaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) Ibrahima Diémé

Les experts des pays membres de l’UEMOA participant à cet atelier auront à « faire des observations et amendements pour enrichir le projet de rapport régional ». Ils seront formés sur « deux modules de formation avec l’appui technique du Centre du commerce international (CCI) portant sur l’actualisation des connaissances de la formation reçue courant mai 2017 à Lomé et l’appréciation et l’analyse des chaînes de valeurs notamment dans le secteur agricole », a-t-il précisé.

« Fort de l’expérience de la Commission de l’UEMOA et du CCI, nous avons établi que la durabilité et la cohérence dans l’édification des rapports annuels nécessite l’uniformisation de nos techniques afin d’apporter aux secteurs privés les outils de cette réussite », a affirmé pour sa part l’expert associé du CCI Victoria Tuomisto.

La représentante du Centre du Commerce International (CCI), Victoria Tuomisto

Elle a précisé que cet « atelier vise la validation du rapport de surveillance commerciale 2017 et la formation effective des points focaux nationaux à l’analyse des chaînes de valeurs régionales afin d’inclure une approche thématique au rapport 2018 ».

Initié en janvier 2017, le Projet d’appui à la compétitivité du commerce et à l’intégration régionale de l’Union économique et Monétaire Ouest africaine (PACCIR/UEMOA), mis en œuvre conjointement par le Centre du Commerce International (CCI) et par la Commission de l’UEMOA et financé par l’Union européenne, a pour objectif de renforcer la compétitivité et le processus d’intégration communautaire en UEMOA.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire