Accueil Chez nos confrères Suspension par la Chine des voyages individuels vers Taiwan : Tsai Ing-wen...

Suspension par la Chine des voyages individuels vers Taiwan : Tsai Ing-wen dénonce une « grave erreur »

812
0
« Taiwan assumera ses responsabilités pour préserver la paix et la stabilité régionales », a déclaré la présidente Tsai Ing-wen

La décision du ministère chinois de la Culture et du Tourisme de suspendre la délivrance aux touristes chinois de laissez-passer pour se rendre à Taiwan de façon individuelle est une grave erreur de stratégie, a estimé le 1er août la présidente de la République, Tsai Ing-wen, lors d’une conférence de presse à Taipei. « Le fait que la Chine utilise les touristes comme une arme politique ne fera que susciter le ressentiment des Taiwanais. Le tourisme ne doit pas être politisé », a-t-elle déclaré.

Depuis juin 2011, les Chinois habitant certaines villes – elles sont actuellement au nombre de 47 – sont autorisés par Pékin à voyager à Taiwan en dehors d’un groupe organisé pour des séjours touristiques. La Chine a décidé de suspendre cette possibilité à compter du 1er août.

Le gouvernement, a expliqué Tsai Ing-wen, avait envisagé cette éventualité à l’approche des élections présidentielle et législative du 11 janvier 2020. Des mesures de soutien aux entreprises du secteur touristique avaient été préparées et vont immédiatement entrer en application, a-t-elle rassuré.

Ces dernières années, de nombreux jeunes chinois ont eu l’occasion de venir à Taiwan pour y découvrir ses coutumes, sa liberté et son style de vie démocratique, sans restriction d’accès à Internet ni surveillance sociale, a souligné la chef de l’Etat. C’était là le meilleur moyen pour les jeunes Chinois de connaître Taiwan, mais aussi la partie la plus spontanée et la plus sincère des échanges entre les deux rives, a-t-elle regretté.

La présidente s’est également exprimée au sujet des exercices militaires annoncés par Pékin dans l’espace aérien et les eaux du détroit de Taiwan ainsi que dans les zones environnantes. A l’approche des élections à Taiwan, les manœuvres et intimidations chinoises vont sûrement se renforcer, a-t-elle estimé. Ces derniers jours, a-t-elle dénoncé, la Chine a effectué des exercices militaires à grande échelle dans la région, provoquant des tensions considérables.

« Ce matin, c’est à Hongkong que la situation est la plus tendue, les troupes de l’armée populaire de libération qui y sont stationnées ayant diffusé les images d’un exercice destinées à intimider les habitants de Hongkong. »

Ces actions militaires en mer de Chine et dans le détroit de Taiwan provoquent le malaise dans la région, a-t-elle dénoncé. « Taiwan assumera ses responsabilités pour préserver la paix et la stabilité régionales. Notre armée nationale est parfaitement préparée pour défendre notre pays et notre souveraineté. »

Face à ces défis et à ces menaces, la chef de l’Etat a lancé un appel à l’union de tous les Taiwanais. « Le destin de notre pays est entre nos mains, a-t-elle dit. La compétition électorale permet d’approfondir la démocratie […] mais nous devons nous unir pour protéger la souveraineté et la démocratie de Taiwan. »

En 2018, Taiwan a accueilli 11,1 millions de visiteurs, dont 2,7 millions de ressortissants chinois. La part des visiteurs chinois dans les arrivées de touristes a baissé depuis 2016, Pékin ayant limité le nombre de groupes autorisés à se rendre à Taiwan après l’élection de la présidente Tsai, dans le but d’exercer une pression sur cette dernière. Au cours des six premiers mois de 2019, ce sont 5,9 millions de visiteurs qui ont découvert Taiwan (+12% par rapport au premier semestre 2018), dont près de 1,7 million de Chinois.

Entre autres mesures dévoilées ce 1er août par le gouvernement, le ministère de l’Intérieur a annoncé un assouplissement des règles s’appliquant aux visites à Taiwan de proches des époux chinois de ressortissant taiwanais.

Source : taiwaninfo.nat.gov.tw

Laisser un commentaire