Accueil Communiqué de presse Tchad: des manifestations en vue?

Tchad: des manifestations en vue?

Tchad

Dans une déclaration commune, 14 signataires appellent à un dialogue politique inclusif au Tchad. Ils exigent à coups de menaces une adhésion du président Idriss Déby, qu’il pourraient forcer par des « manifestations de masse plus gigantesques organisées sur l’ensemble du territoire ».

Le 11 Avril 2021, les Tchadiens ont acté leur rejet définitif du système qui gouverne le Tchad depuis trois décennies en boycottant à une écrasante majorité, l’élection présidentielle organisée par le pouvoir MPS pour élire une 6e fois son Chef, Idriss Deby Itno. Cela, au mépris de la Loi qui exclut cette candidature d’un militaire qui ne s’est pas mis en congé de l’armée.

En boycottant massivement cette élection, les Tchadiens ont dit non à l’injustice, à l’exclusion et à la confiscation armée du pouvoir.

La conséquence immédiate de cet acte de boycott populaire et historique, est, au-delà du rejet du pouvoir MPS et de son Chef Idriss Deby, la nullité de l’élection présidentielle du 11 avril qui ouvre automatiquement la voie à une transition politique dès le 8 aout 2021.

Par cet acte historique, le peuple tchadien a réitéré son rejet de la prise du pouvoir et sa conservation par les armes et, en toute responsabilité, il a montré qu’ il ne souhaite ni le chaos, ni une solution militaire jusqu’ au-boutiste, ni le statu quo d’une confiscation militarisée du pouvoir sans perspective. Le peuple tchadien s’est clairement exprimé pour une solution pacifique qui permette un nouveau départ pour son pays en associant toutes les composantes tchadiennes autour de la table du dialogue politique national inclusif et sincère pour une transition inclusive et apaisée.

Comme en réponse à Idriss Deby qui a maintes fois déclaré qu’ il n’est pas arrivé au pouvoir par un billet d’avion ou de bus, plusieurs forces politico militaires ont déclenché depuis le 11 avril 2021 des attaques massives sur les positions des Forces armées tchadiennes.

Aussi invitons-nous toutes les forces militaires belligérantes à faire une déclaration solennelle de cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire national, afin de créer les conditions nécessaires pour la tenue de ce dialogue national inclusif qui est la revendication du peuple tchadien meurtri par plusieurs années de violence.

C’est pourquoi, nous, signataires de cette Déclaration commune, appelons les Partenaires du Tchad à cesser tout soutien à un camp contre un autre pour être plutôt des facilitateurs qui doivent aider le Peuple tchadien à concrétiser incessamment ce dialogue politique inclusif pour jeter les bases nouvelles d’un Tchad démocratique résolument engagé vers un meilleur avenir pour tous ses citoyens.

Les signataires de la présente Déclaration invitent les Forces Vives à surseoir à leurs actions légitimes en attendant une déclaration solennelle d’adhésion de M. Idriss Déby Itno le 25 avril 2021 au plus tard. Faute de cela, des manifestations de masse plus gigantesques seront organisées sur l’ensemble du territoire pour l’y obliger et ouvrir la voie à une transition politique dont les mécanismes et les contours seront définis le moment opportun.

La présente Déclaration Commune reste ouverte à la signature de tous partisans du Dialogue national inclusif.

Fait à N’ Djamena, le 16 avril 2021

Laisser un commentaire