Accueil A la une Transports maritimes: Tanger Med, la porte de l’Afrique

Transports maritimes: Tanger Med, la porte de l’Afrique

928
0
Tanger Med, l'achèvement d'une vision royale (Ph. illustration)

Le port de Tanger au Maroc, entrée naturelle du continent africain pour les biens et les personnes. Ce n’est plus un rêve mais une réalité dont les hommes et femmes de médias venus de plusieurs pays du monde ont fait le constat, de visu, le vendredi 5 juillet 2019, suite à une visite de terrain, dans la belle et sympathique ville de Tanger.

(Ph. wakatsera.com)

«C’est géant». Ce sont les mots lâchés par un confrère entre deux gorgées de thé servi «avec la mousse marocaine», en guise de boisson de bienvenue. Bâti sur 1000 hectares, Tanger Med, «la consécration d’une vision royale», celle de Mohamed VI, est situé sur le Détroit de Gibraltar, à la croisée des routes maritimes majeures Est/Ouest et Nord/Sud reliant l’Asie, l’Europe, les Amériques et l’Afrique. Classé comme le premier port à conteneurs en Afrique, le jeune bébé d’à peine 10 ans,  est déjà le plus grand port de l’Afrique, avec sa connexion à plus de 186 ports dans le monde. Véritable hub logistique doté des meilleurs outils en matière de technologie et de digitalisation, Tanger Med offre des capacités de traitement pour 9 millions de conteneurs, un transit de 7 millions de passagers et 700 000 camions TIR, et l’export d’un million de véhicules.

(Ph. wakatsera.com)

Constituant une source véritable de gain en temps et en coût de transport, Tanger Med qui se trouve à seulement 14 kilomètres de l’Europe est devenu la plate-forme portuaire de choix de grands armateurs mondiaux tel que APM Terminals, Maersk Line, Eurogate et CMA CGM, tout comme de logisticiens et multinationaux de renom dont DHL, Nippon Express, Decathlon, Emirates, Omsan, 3M, Kasal, pour ne citer que ces structures.

Le DG de Tanger Med Logistique Free Zone, Rachid Houari (Ph. wakatsera.com)

Pour son efficacité, sa sécurité et sa célérité dans le service, selon les propos du Commandant adjoint du Port Tanger Med, Jaaffar Ameyer et du directeur général Tanger Med Logistiques Free Zone, Rachid Houari, cette plate-forme industrielle pour plus de 900 entreprises qui représentent un volume affaires-export annuel de 7 300 millions d’Euro dans des secteurs divers, notamment l’automobile, l’aéronautique, la logistique, le textile et le commerce. Une bonne raison que ce port qui peut accueillir les plus grands bateaux du monde, dont ceux chinois, soit très prisé par des industriels de gabarit international comme Renault, Hands Corporation, Lear, Siemens, Jteckt, Valeo, Varroc, Magneti Marreli, etc.

Jaaffar Ameyer, fier d’être le commandant adjoint du Port Tanger Med (Ph. wakatsera.com)

La plate-forme Tanger Med, qui s’est imposée le zéro papier dans les traitements de ces dossiers et dont le port porte fièrement son statut de «premier port non européen certifié Ecoport», a créé plus de 75 000 emplois, renforçant ainsi le faisceau d’opportunités pour les Marocains en général et en particulier pour les habitants de Tanger, la deuxième ville économique du Maroc. En réalisant ce premier port en zone franche, ce qui allège les procédures douanières et administratives, le le Maroc intègre le cercle très restreint des pays ayant à cœur le développement de l’Afrique et le mieux-être des Africains. Toute chose qui constitue une des priorités du panafricaniste Mohamed VI, le souverain du royaume chérifien, dont l’objectif est de faire de Tanger Med, «un modèle de développement régional intégré».

Par Morin YAMONGBE, Envoyé spécial à Tanger  

Encadré: quelques acquis

Si le port a accueilli a accueilli son premier navire le 1er juillet 2007, la plate-forme de Tanger Med en ses trois installations portuaires, sera, à terme, d’un coût de 8 milliards d’euro, fruit d’un partenariat public-privé et surtout «l’achèvement de la vision royale». Depuis le démarrage de Tanger Med, le Maroc est passé de la 83è place à la 17è mondiale, dans le classement de la connectivité maritime, selon l’indice de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced).

Image d’une partie de la maquette du projet royal (Ph. wakatsera.com)

Tanger Med a traité en 2018 près de 3,4 millions de conteneurs EVP, soit 15% de plus que sa capacité nominale. Ce qui démontre du niveau de productivité exceptionnelle de la plateforme portuaire. Cette performance lui a permis de se classer comme premier port à conteneurs en Afrique. Tanger Med est également 45è port à conteneurs sur 500 ports à conteneurs dans le monde.

Tanger Med est la première plateforme marocaine d’Import/Export. Il a traité en 2018, une valeur globale de 317 milliards de dirhams (1 dirham marocain=0.093 euro ou 60.83 FCFA).

Plus de 2.8 millions de passagers ont transité par le port Tanger Med En 2018

Tanger Med est le premier port africain à détenir le label «Ecoport» délivré par l’ESPO (European Sea Ports Organisation).

La plateforme industrielle Tanger Med, quant à elle, a attiré 900 entreprises multinationales dans différents secteurs d’activités, notamment l’automobile, l’aéronautique, la logistique, le textile et le commerce avec la création de 75 000 emplois.

Source: Tanger Med

Laisser un commentaire