Accueil A la une Tueries de Yirgou: la mairie de Ouagadougou interdit un sit-in

Tueries de Yirgou: la mairie de Ouagadougou interdit un sit-in

1371
0

La mairie de Ouagadougou, dans une correspondance adressée aux membres du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC), leur a notifié l’interdiction d’occuper la devanture du Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou pour y tenir un sit-in de soutien à la justice, ce vendredi 10 janvier 2020, à l’occasion de l’An I des tueries de Yirgou.

Le CISC avait souhaité tenir un sit-in devant le TGI en vue d’encourager la justice à faire son travail, notamment dans le dossier des tueries de Yirgou où plusieurs personnes d’ethnie peul ont perdu la vie. Selon les organisateurs, cette manifestation a été interdite par la mairie à la derrière minute, parce que «le sit-in devant le palais de justice engendrerait un mauvais fonctionnement de cette institution indépendante».

«Ce refus n’ébranle aucunement les organisations initiatrices de ce sit-in de soutien et d’encouragement de la justice», a soutenu le secrétaire général du CISC, Daouda Diallo, qui dit qu’ils se réservent «le droit d’utiliser toutes les voies légales et républicaines pour faire valoir (leurs) droits chèrement conquis suite à de longues années de lutte».

Les organisations engagées dans la lutte pour la manifestation de la vérité dans le dossier de Yirgou, notamment, le CISC, le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP), le Balai citoyen et l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ), invitent leurs militants à «rester calmes et mobilisés pour des actions fortes dans les prochains jours», a affirmé M. Diallo.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire