Accueil Sport Yako: la BCB au cœur de la coupe de l’Unité et de...

Yako: la BCB au cœur de la coupe de l’Unité et de la Cohésion sociale

La BCB au coeur de la coupe de l'amitié et de la solidarité à Yako

La Banque Commerciale du Burkina (BCB) est partenaire du tournoi de la coupe de l’Unité et de la Cohésion sociale, organisée par le directeur général du Fonds burkinabè de Développement économique et social (FBDES), Wendpenga Bruno Compaoré, et de l’ex-international, ancienne gloire des Etalons, Saïdou Madi Panandétigri. Lancée officiellement le samedi 19 juin 2021, la compétition qui mettra en opposition 18 équipes de la province du Passoré débutera mardi prochain à Yako dans le but de consolider et le vivre-ensemble et l’unité.

Venues des quatre coins de la province du Passoré, les populations de Yako ont pris d’assaut le Stade Oumarou Kanazoé ce samedi 19 juin 2021, pour vivre en direct, et ce, aux côtés de leur roi, le Naaba Guiguemdé, entouré de nombreuses autorités politiques et administratives, ainsi que des notabilités de la région, le lancement officiel de la Coupe de l’Unité et de la Solidarité.

Madame Kotima Kaboré, représentante de la Banque Commerciale du Burkina (BCB)

Les ambitions de ce tournoi cadrent à souhait avec les valeurs de la Banque Commerciale du Burkina, et c’est justement la raison du choix de la BCB, une banque citoyenne, d’accompagner ce grand évènement qui a drainé plusieurs centaines de personnes au stade de Yako où des anciens footballeurs des Etalons, ont, en lever de rideau, joué contre l’équipe Yakolaise. Ce tournoi est un cadre idéal pour la BCB car « ce rassemblement footballistique appelle un public hétéroclite qui nous permet au plus de nous rapprocher et de communier avec les populations afin de nouer un contact privilégié », a indiqué sa représentante, Kotima Kaboré.

Une vue des autorités présentes à la cérémonie

Pour madame Kaboré, la BCB a, en perspective, en plus de pouvoir par ce rendez-vous footballistique « toucher le grand public, de pouvoir également s’installer à Yako dans sa politique d’extension du réseau ».

La Banque Commerciale du Burkina a ponctué la cérémonie d’ouverture du tournoi par la remise de ‘souvenirs’, des gadgets à son effigie et ses couleurs, aux autorités.

Une vue des hôtesses de la BCB

Cette compétition, premièrement, vise à rappeler à toute la jeunesse du Passoré, la nécessité et l’importance du sport dans leur effort ou contribution au développement de leur localité. Deuxièmement, elle vise à promouvoir l’unité, la solidarité ainsi que la cohésion sociale entre les filles et fils de la région du Nord et de la province du Passoré en particulier, selon ses co-organisateurs, Bruno Compaoré et Madi Panandétigri, soutenus dans cette œuvre jugée « noble » par leurs amis sportifs, politiques et particuliers.

A la fin du match de gala qui s’est terminé par une victoire des anciennes gloires de l’équipe nationale, les organisateurs ont remis du matériel sportif composé essentiellement des maillots, des chaussettes, des protège-tibias et des ballons aux différentes équipes qui prennent part à cette compétition qui est à sa deuxième édition.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire