Accueil Non classé Ouagadougou : Toastmaster transforme des étudiants de l’IST Gounghin en leaders

Ouagadougou : Toastmaster transforme des étudiants de l’IST Gounghin en leaders

Une vue d'étudiants, de responsables de l'adinistration de l'Institut et de membres de Toastmaster

Dans le cadre du Programme de leadership des jeunes, la Division C de Toastmaster a organisé pendant un mois une formation à l’Institut supérieur des Technologies (IST) Gounghin à Ouagadougou. La clôture des six sessions est intervenue le 13 décembre dernier sur une satisfaction des participants qui se sentent déjà « leader ».

« Avant quand je prenais la parole, je titubais, je peinais à trouver les mots. Mais avec ce programme, je suis mieux apte à la prise de parole et je me sens leader », a déclaré, l’un des participants à la formation, Abdoul Fatao Toro, étudiant en Maintenance industrielle à l’Institut supérieur de Technologie (IST) Gounghin.

Nourieta Guiro, étudiante en première année de Génie civile à l’Institut supérieur de Technologie (IST) Gounghin, participante également avance qu’ « avant la formation, je ne pouvais même pas me présenter devant un public. Chaque fois que je l’ai essayé, il y avait le stress et tout était mélangé. Mais grâce à cette formation, j’arrive à m’exprimer ».

Aboubacar Nacanabo, assistant- directeur chargé de la qualité et des programmes au niveau de la Division C

Ce changement, constaté en eux-mêmes et exprimé par ces étudiants, s’est opéré grâce au Programme de leadership des jeunes initié par la Division C de Toastmaster. Aboubacar Nacanabo, assistant- directeur chargé de la qualité et des programmes au niveau de la Division C qui regroupe les Toastmasters du Burkina et du Niger, a expliqué que c’est un Programme de leadership de jeunes qui permet au public jeune d’apprendre la communication et le leadership. Il a précisé qu’au cours des formations, des rôles sont attribués et joués par les participants, ce qui contribue à développer le leadership chez ces jeunes.

Issa Compaoré, le président-directeur général du groupe IST

A l’en croire, c’est un atelier qui se tient en huit sessions étalées sur un mois, et il consiste pour les jeunes à prendre la parole, de façon improvisée, préparer des discours et les présenter, participer à des panels. Pour le volet leadership, un bureau est mis en place, ce qui amène les gens à battre campagne, a-til ajouté.

Visiblement, cette démarche répond aux visions des premiers responsables de l’établissement, dont Issa Compaoré, le président-directeur général du groupe IST, qui pense que le personnel a aussi besoin de ce genre de formation et que son établissement ira vers la création d’un club Toastmaster.

La cheville ouvrière de la formation, avec Sandrine Ouattara (à droite) et Nadia Ouattara

M. Compaoré a aussi dit avoir fait le constat que « même si vous avez des compétences, si vous êtes timide et si vous n’arrivez pas à communiquer avec les autres, même pour trouver un emploi peut être compliqué. Et même la capacité à communiquer peut déterminer le succès ou l’échec en milieu professionnel ». Selon lui, « généralement les techniciens n’aiment pas communiquer. Ils estiment que ce qu’ils font est déjà suffisamment bien, qu’il ne faut pas communiquer. Mais c’est une erreur. Nous estimons que c’est maintenant il faut combler ça ».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire