Accueil Société Enfants des femmes victimes de Arbinda : le Club des amis solidaires ne...

Enfants des femmes victimes de Arbinda : le Club des amis solidaires ne les a pas oubliés

Le représentant du Club (à gauche) en compagnie d'un membre (à droite) remettant le don au représentant du directeur de l'Hôtel

Une jeune structure s’est illustrée de la plus belle des manières pour sa première action. En effet, dénommée le Club des Amis solidaires, elle a fait un don de diverses natures au centre d’accueil d’enfants appelé Hôtel maternel le 15 février 2020 à Ouagadougou.

D’une valeur estimée à 1 400 000 F CFA, le don composé, entre autres, de savon, de lait, de couches, d’eau de javel… est une œuvre du Club amis solidaires, une jeune structure d’à peine deux ans d’âge, mais qui entend marquer sa place dans le domaine du social au Burkina Faso. Selon le porte-parole, Evariste Panantigri, qui a remis le don, « c’est au cours de la cérémonie de présentation de vœux que l’idée est née ».

Aussi, les membres du club services ont « décidé après des échanges, d’apporter du soutien aux enfants des femmes victimes de Arbinda et de façon générale à l’ensemble des pensionnaires de l’Hôtel maternel ». Il explique qu’ils ont « envie de faire une action d’envergure », mais au regard de la situation du pays, ils ont plutôt orienté le geste pour parer « au plus  pressant ».

Pour M. Panantigri et ses amis, « l’Etat ne peut pas tout faire tout seul ». C’est pour cette raison « on a estimé qu’à notre niveau, on peut aussi poser des actions, petites soient-elles, de sorte que si ça évolue, nous aurons d’autres actions à faire ».

Pour concrétiser, il explique qu’ils ont pris contact avec les responsables de la structure qui ont dit ce dont ils ont besoin.

Une vue du don

Il a aussi fait savoir que ceci : « Nous sommes en discussion à notre niveau pour intéresser les membres au parrainage des enfants et sur orientation de la structure, on verra d’autres actions à entreprendre ».

De quoi réjouir le représentant du directeur de l’Hôtel maternel, Gaston Tibila Tapsoba, pour qui c’est une action de solidarité d’amis, de frères et de parents. Il estime qu’en appuyant l’Hôtel maternel, le Club des Amis solidaires aide l’Etat dans ses missions. Pour leur part, « c’est une grande joie, car ce don répond aux besoins que l’Hôtel maternel a. Ils ont su toucher le point sensible », a-t-il déclaré, précisant que l’hôtel maternel a été rée en 2007 grâce à l’Etat et la contribution d’amis et fonctionne grâce à ce genre de don. Il ajoute que la capacité de l’hôtel c’est 50 enfants, mais à ce jour, il compte plus de 70 pensionnaires.

Environ 40 personnes forment le Club amis solidaires dont des entrepreneurs, des chefs d’entreprises, des employés, des diplomates qui s’emploient à partager ce qu’ils ont avec les plus démunis, par pur humanisme.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire