Accueil Sport 3e journée du Fasofoot: Le Majestic et l’USO face aux deux leaders du...

3e journée du Fasofoot: Le Majestic et l’USO face aux deux leaders du championnat le RCK et le FC Salitas

321
0
Salitas-FC (photo d'archives)

Les troisièmes phases du championnat de D1 se dérouleront du 14 au 16 septembre 2018. C’est dans cette optique que le Majestic sporting club affrontera le Rail club du Kadiogo (RCK). L’Union sportive de Ouagadougou (USO) quant à elle sera face au football club Salamata et Tasséré (Salitas FC), le champion de la saison précédente et leader du classement à l’issu de la 2e journée. Les quatre équipes  ont tenu une conférence de presse d’avant match ce jour 13 septembre 2018 à Ouagadougou, pour dévoiler leurs ambitions à cette troisième journée.

Ce samedi 15 septembre 2018, le coach Amadou Sampo et ses hommes recevront le Rail club du Kadiogo à Saponé. Apres deux matchs nuls, le Majestic sporting club compte  signer sa première victoire de la saison face à RCK qui a gagné ces deux premiers matchs, c’est du moins ce qu’a déclaré le coach du Majestic Amadou Sampo.

Interpellé par un journaliste sur la qualité et la performance du RCK, M. Sampo a assuré que les enjeux restent les mêmes pour lui. «En réalité je serai face à face avec mon formateur et une équipe de taille, mais quand c’est comme ça, chacun se met à l’abri. Il me faut ces trois points parce que la prochaine rencontre c’est avec Salitas et comme vous le savez c’est une équipe nationale (rire)».

M. Sampo, a, par ailleurs assuré au public qu’avec Majestic, cette année il y’aura du spectacle. «Nous pouvons assurer au public de Saponé et à tous les fanatiques du football que tout au long de la saison, Majestic va offrir un vrai spectacle, car nous visons au moins le podium».

Le capitaine de l’équipe de Majestic a rassuré qu’ils ont été réellement préparés pour rencontrer le Rail club du Kadiogo. «On n’a pas peur du RCK. Mes coéquipiers et moi comptons prendre notre revanche sur le RCK. Ils nous avaient défait à Ouagadougou tout dernièrement. Mais avec la préparation physique et psychologique qu’on a reçues, je crois qu’on va prendre ces trois points».

Le Rail club du Kadiogo, l’adversaire  dont il est question, représenté à cette conférence par le coach du gardien des buts, Achille Kaboré et le capitaine a également montré son ambition de remporter cette confrontation. Falcao, l’entraîneur du RCK et ses poulains, après deux victoires contre le Rahimo et le Racing Club de Bobo (RCB), compte négocier ce match avec beaucoup de précaution.

«Dieu merci jusque-là ça va, nous avons fait deux sorties et deux victoires. Cependant cela ne veut pas dire qu’on a le droit de négliger un adversaire. On prend ce match au sérieux comme les autres d’ailleurs», a déclaré le coach des gardiens des buts du RCK Achille Kaboré. « C’est vrai qu’ils (Majestic SC) ont un terrain qui n’est pas en très bonne forme, mais on va y aller, nous sommes au Burkina et ce n’est pas nouveaux », a-t-il renchéri.

L’autre grand choc du 15 septembre prochain est l’opposition entre  l’Union sportive de Ouagadougou (USO) et l’équipe la plus craint du championnat burkinabé qui est Salitas FC. L’USO, appelée à s‘exprimer sur sa vision du match à venir, a fait comprendre à la presse qu’elle a conscience de l’équipe qui s’opposera à elle au  stade Issouf Joseph Konombo, ex-stade municipal de Ouagadougou.

«Salitas est une belle équipe et a de très bon joueurs, je ne vais pas pour autant insinuer que c’est une équipe nationale, elle est à aborder avec prudence comme beaucoup de club d’ailleurs et nous comptons le faire», dixit Honoré Kinda, coach adjoint de l’USO. Parlant des deux sorties et de ses deux échecs, le coach adjoint de l’USO s’explique: «Nous avons pour objectif d’asseoir une équipe dynamique qui défend les couleurs de l’USO. Notre équipe actuelle n’est pas complètement comme nous le voulons. Nous reconnaissons que nous avons mal démarré et que notre défense va mal, mais je  connais le coach et je sais qu’il va réagir».

Chris Sana, capitaine de la formation parait plus serein. «On a déjà battu le FC Salitas, on a même été les premiers à leur infligé une défaite l’année passée, on n’a vraiment pas de crainte, a-t-il dit. A le croire, l’USO portera haut son courage pour affronter Salitas, la grosse pointure du Fasofoot.

«L’année passée, c’est l’année passée, rien ne nous dit que vous pourrez nous battre. Une nouvelle saison se présente à nous. Salitas est encore là et compte gagner ses matchs. C’est notre objectif», a répondu le coach de Salitas Madi Coulibaly aux estimations de l’USO.

En outre, il a affirmé que Salitas n’est pas une équipe nationale mais une équipe qui a de très bons joueurs qui s’entendent  très bien. Le capitaine de la dite équipe a confié par ailleurs que le secret des succès de Salitas est lié au conditionnement de l’équipe. «Toutes les conditions sont réunies pour qu’on puisse s’entrainer, on a un bon terrain, de bonnes paires et on est bien traité. Les résultats ne sont pas surprenants. Selon le capitaine de Salitas, le match sera joué comme les autres, avec beaucoup de sérieux et de détermination, car l’essentiel est de gagné.

En rappel Salitas a gagné ces deux matchs précédent, et l’USO n’enregistre aucune victoire pour le moment.

Par Tunwendyam Nadine ZONGO (stagiaire)

Laisser un commentaire