Accueil A la une Attaques terroristes au Burkina: 18 personnes tuées dont trois gendarmes

Attaques terroristes au Burkina: 18 personnes tuées dont trois gendarmes

région de la Boucle du Mouhoun

18 personnes ont été tuées au Burkina, dont trois gendarmes, entre le samedi et le dimanche 29 mars 2020, a-t-on appris de sources sécuritaires et locales.

Trois gendarmes ont été tués hier dimanche et trois autres blessés dans l’explosion d’une mine artisanale sur l’axe Gomboro-Garkéré, localités situées à l’Ouest du Burkina, plus précisément dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Selon des sources sécuritaires, le drame s’est produit après qu’un véhicule d’une patrouille mixte composée de gendarmes et militaires a sauté sur un engin explosif improvisé, tôt dans la matinée.

La veille, samedi, c’est au moins 15 personnes qui ont été abattues dans le village de Moméné, dans la commune de Zimtanga (Centre-nord burkinabè) par des hommes armés qui ont emporté le bétail des victimes. Les assaillants ont fait irruption au marché de Moméné et ont tiré sur des villageois sans défense à bout portant.

Aucune réaction officielle n’a encore fait le point sur ces deux attaques perpétrées par des bandits armés qui sèment la terreur notamment dans les parties Nord et Est du Burkina.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire