Accueil Sport Bertrand Traoré: et si l’heure de la consécration avait sonné?

Bertrand Traoré: et si l’heure de la consécration avait sonné?

L’international burkinabè Bertrand Traoré a livré le dimanche 23 mai, lors de la dernière journée du Championnat anglais, une prestation stratosphérique contre son ancien club Chelsea.  Auteur d’un joli bijou et ayant provoqué un pénalty en faveur de son équipe, le pensionnaire de Aston Villa a été décisif et a donc permis Aston Villa de l’emporter (2-1) face à Chelsea. Une bonne prestation de la part de l’international burkinabè qui confirme un regain de forme depuis quelques semaines sous les couleurs du club anglais.

Bertrand Traoré a été sans pitié contre son « ex » club le dimanche dernier à l’occasion de la clôture de la Premier League. Il en a fait voir de toutes les couleurs aux défenseurs de son ancien club Chelsea. Le n°15 de Aston Villa a offert la victoire aux siens avec un joli piqué comme il en a le secret et auteur d’un penalty provoqué.

Il a par la même occasion failli condamner les Blues de Chelsea, qui avec cette défaite, seraient privés de jouer la Ligue des Champions l’année prochaine, n’eut été la défaite de Leicester au même moment contre Tottenham (2-4).   Cette défaite de Leicester a permis à Chelsea de rester à la 4e place, synonyme de qualification en Ligue des Champions pour ce qui concerne le championnat anglais.

Un retour en forme qui fait nourrir beaucoup d’espoir

L’attaquant burkinabè de 25 ans a retrouvé des couleurs depuis qu’il a signé son retour dans le championnat anglais en Septembre 2020. Auteur de 8 buts et 6 passes décisives depuis son arrivée à Aston Villa, le gaucher confirme son retour en forme après des périodes de creux traversées, notamment à Lyon, le club français qu’il a quitté pour rejoindre l’Angleterre.

 En ayant terminé sa saison de Premier League avec Aston Villa sur une bonne note, le natif de Bobo-Dioulasso annonce dès lors les couleurs des prochaines échéances qui l’attendent. Il s’agit entre autres de la prochaine saison de Premier League avec son club Aston Villa, où il devra confirmer sa bonne forme de fin de saison pour espérer s’imposer en patron de l’équipe, mais surtout l’équipe nationale où il est beaucoup attendu avec les Etalons.

Un Bertrand Traoré en grande forme augure de bonnes choses pour l’équipe nationale burkinabè au regard des rendez-vous importants qui l’attendent. Il s’agit de la CAN Cameroun 2021 qui aura lieu en Janvier-Février 2022. Mais bien avant cette échéance, les Etalons vont batailler, notamment contre le champion d’Afrique en titre, l’Algérie,  pour arracher une première qualification en Coupe du Monde qui se jouera en 2022 au Qatar.

Il a tout pour être le grand joueur qu’on attend de lui

Autant dire que de grands défis attendent l’attaquant des Etalons qui devra donc s’employer en nous sortant des coups de magie de sa patte gauche. Vu ses dernières prestations, avec le talent qu’on lui connaît, relever ces défis ne semble pas être mission impossible pour celui qui est le leader technique du Onze national du Burkina Faso. Bertrand Isidore Traoré renferme un talent intrinsèque, et avec beaucoup de concentration, de travail et une dose de bons conseils, il pourra un jour intégrer un grand club européen et gagner des trophées.

En attendant, il doit constamment bosser, car le talent seul ne suffit pas pour réussir une carrière de rêve. Les grands du ballon rond ont avant tout été de grands bosseurs à l’image de Didier Drogba, Samuel Eto’o,  Zlatan Ibrahimovic, Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, etc. Et Bertrand a encore le temps pour donner une nouvelle tournure à sa carrière, puisqu’il n’a que 25 ans, donc encore jeune. Le gaucher des Etalons dans un grand club d’Europe et qui parvenait à s’y imposer, c’est le football burkinabè et par-delà africain qui gagnera !

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire