Accueil A la une Burkina: 24 personnes tuées et 18 blessées à Pansi au Nord-est

Burkina: 24 personnes tuées et 18 blessées à Pansi au Nord-est

1206
0
La région du Sahel

Au moins 24 personnes ont été tuées et 18 autres blessées après que des bandits armés ont attaqué, le dimanche 16 février 2020, le village de Pansi, une localité située à l’extrême Nord-est du Burkina, selon le gouverneur de la région du Sahel.

Plusieurs dizaines d’individus armés non encore identifiés, auraient pris pour cible le village de Pansi où ils ont tiré à bout portant sur des populations civiles. Selon des sources locales, la fureur des assaillants n’a pas épargné l’église de la localité où les chrétiens étaient en plein culte.

« Dans la journée du dimanche 16 février 2020, un groupe armé terroriste (GAT), a fait irruption dans le village de Pansi, département de Boundoré, province du Yagha et attaqué les paisibles populations de la localité après les avoir bien identifiées et séparées des non-résidents », lit-on dans le communiqué du gouverneur qui évoque un bilan provisoire de 24 personnes « assassinées, dont le pasteur d’une église protestante qui s’est retrouvé par hasard dans le piège tendu ».

Les blessés ont été évacués à Sebba, le chef-lieu de la province du Yagha et Dori, chef-lieu de ladite région, pour y recevoir des soins appropriés, rassure le texte du gouverneur.

Comme les sources locales, le gouverneur parle également  de personnes portées disparues. « Des recherches sont en cours pour retrouver les personnes enlevées », indique la déclaration du gouverneur.

En rappel, entre le lundi dernier au jeudi 13 février, plus précisément à Sebba, un pasteur et d’autres membres de sa famille dont son fils, ont été enlevés par un groupe terroriste. Le lendemain vendredi, le ministère en charge de l’Administration territoriale a indiqué dans un communiqué que six personnes dont le pasteur et son fils ont été retrouvés mortes.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire