Accueil Société Burkina: bientôt une loi d’orientation du secteur du livre

Burkina: bientôt une loi d’orientation du secteur du livre

Exposition à la 14ème édition de la FILO

Le Burkina adoptera dans les prochains jours, une loi d’orientation du secteur du livre et de la stratégie nationale de développement de celui-ci, a annoncé ce jeudi 23 novembre 2017, le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Issouf Sawadogo à l’ouverture de la 14ème édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO).

Cette loi devrait permettre, selon le ministre Sawadogo, « un développement harmonieux de toute la chaîne des valeurs du livre (au Burkina) et faire de (celui-ci) une source et une ressource ».

Pour sa mise en œuvre, « de moyens conséquents seront mis à la disposition de la direction générale du livre et de la lecture publique », a confié Issouf Sawadogo.

Cérémonie d’ouverture de la 14ème édition de la FILO

« Chaque citoyen, quelle que soit sa condition sociale a le droit d’accéder au livre, l’un des outils les plus efficaces pour s’informer, se former, se transformer et transformer le monde », a laissé entendre le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. Pour lui, le thème de la 14ème édition de la FILO qui a ouvert ses portes ce jeudi 23 novembre pour une durée de trois jours, « est un appel, un engagement à une profonde réflexion sur la place que doit occuper le livre au sein des familles ».

En effet, la présente édition de la FILO a comme thème : « Livre et lecture dans le cadre familial ». Cette édition a pour parrain le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandama Kouakou, représenté par l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina, Kapieletin Soro.

Pour M. Soro « le livre est une formidable invention de l’homme, un outil au service de l’homme qui lui permet de consigner ses expériences, rêves, aspirations et de les partager avec ses semblables. Il appelle donc la population à « revoir (son) conceptions et (son) approche du livre » si on veut « valoriser et revaloriser cet outil d’éducation et de découverte ».

Le public présent à l’ouverture de la FILO

Débutée en 2000, cette foire se tient chaque année et cela « est une véritable opportunité pour partager les expériences et nouer de nouveaux partenariats dans le domaine de l’édition littéraire », selon Anwar Moghith, le représentant du ministre de la Culture de l’Egypte, pays est l’invité d’honneur à cette 14ème édition.

« Mon pays est disposé à soutenir la politique nationale du livre et à partager son expertise dans le domaine », a affirmé M. Hagi.

L’écrivain invité d’honneur à la cérémonie d’ouverture de la présente édition du FILO est le Burkinabè Ansomwin Ignace Hien.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire