Accueil A la une Burkina: Burval accompagne les banques dans la digitalisation et la sécurisation des...

Burkina: Burval accompagne les banques dans la digitalisation et la sécurisation des fonds

1021
0

Burval Burkina a, au cours d’une rencontre avec des banques, présenté quatre produits qui sont pour cette entreprise spécialisée depuis 20 ans dans dans la sécurité fiduciaire et le transport de valeurs , un accompagnement  aux banques et institutions financières dans la digitalisation et la sécurisation des fonds.

Devant un parterre d’invités constitués de responsables de banques et de différentes institutions financières, le directeur général de Burval Burkina, Kader Zoundi, avant de présenter les produits, a fait savoir que « ce sont des terminaux bancaires et sont des innovations pour accompagner les banques dans la digitalisation de leurs services ».

Le secrétaire général de BBS Holding dont relève Burval

Après, il a parlé du Distributeur automatique de billets de banque(DAB) qui fonctionne 24h/24 et 7jours/7, précisant qu’ils accompagnent « les banques en faisant l’approvisionnement, la maintenance ». Le deuxième produit présenté est la Borne de remises chèques qui permet de « procéder à une remise de chèques à tout moment, sans la présence d’agents clientèle ». Ensuite M. Zoundi a présenté la Borne des opérations en ligne qui est fonctionnelle en permanence. Il explique qu’« avec ce produit, le client peut à tout moment demander son relevé bancaire ou une attestation, effectuer une demande de chéquier ou même des transactions de banque à banque ».

Le directeur général de Burval Burkina, Kader Zoundi, présentant les produits aux participants

Comme quatrième produit, Burval met à la disposition des banques et autres institutions financières le coffre-fort intelligent, qui est automatisé et connecté. « Dès que vous l’installez, quand un client y dépose de l’argent, un signal est envoyé à la banque. Il dispose d’un système automatique de maculage des billets en cas d’agression. Nous avons un agrément avec la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour échanger ces billets marqués », a décrit le directeur général de Burval.

M. Zoundi a ajouté que ce sont des produits qui existent en Europe depuis près de 10 ans et que Burval effectue déjà des opérations avec en Côte d’Ivoire. Fort cette expérience, il assure que ces produits ont beaucoup d’avantages dont l’efficacité et l’efficience dans le service.

Une vue des participants à la rencontre

Cela a permis au secrétaire général de BBS Holding, Ousmane Traoré, de dire que Burval a développé ces produits de « Self Service Banking » pour accompagner les banques afin qu’elles offrent le meilleur service à leurs clients.

Par Boureima DEMBELE

Propos de participants à la présentation des produits

 

Mohamed Compaoré, directeur général Allianz : « Ce sont des outils qui favorisent l’inclusion financière »

 Je suis très satisfait de ce que j’ai vu. Cela confirme tout le bien que je pense de cette entreprise qui est le groupe Burval. C’est une société qui sait toujours s’adapter au contexte avec de très bonnes idées dans le sens de l’innovation. Aujourd’hui, il nous a été présenté un produit unanimement apprécié par toutes les banques présentes qui ont estimé que ça va dans le sens de la digitalisation et que ça correspond parfaitement aux besoins de ces banques et de leurs clients. Plusieurs avantages peuvent être cités donc la productivité. Les équipes commises au traitement des remises de chèques peuvent, par exemple, être affectées à d’autres tâches. La banque et son client gagnent en temps. Il y aussi un gain en termes de coûts. Parce que la banque peut économiser les frais d’impression des remises de chèques. Les inquiétudes sont liées à la sécurité, mais Burval est spécialisée dans ce domaine, donc les inquiétudes sont levées. J’ai été particulièrement séduit par le coffre-fort intelligent, utilie pour, au-delà des banques, les entreprises financières, comme nous, avec beaucoup de flux financiers. Avec ça, l’argent est automatiquement sous la responsabilité de la banque, en étant sur le compte du client. Ce sont des outils qui favorisent l’inclusion financière.

Rose Sidonie Sandwidi/Bassono, Responsable d’agence ORA Banque Burkina (2e à droite)

Rose Sidonie Sandwidi/Bassono, Responsable d’agence ORA Banque Burkina : « J’ai demandé une offre technique »

J’ai été épatée pour la nouveauté de la technologie présentée. Mais il y a une petite inquiétude. Nous, nous avons une procédure que nous suivons, par exemple, pour les remises de chèques. Est-ce qu’ils vont faire une sensibilisation ? Sinon il y aura beaucoup de rejets. J’ai demandé une offre technique qui va donner plus de précisions sur les produits présentés. Tous ces produits peuvent nous permettre de nous concentrer sur le client. En plus, nous sommes dans un contexte d’insécurité, et ces produits peuvent être profitables

Propos recueillis par BD

Laisser un commentaire