Accueil Communiqué de presse Burkina: Célébration de la fête de l’Europe 2017

Burkina: Célébration de la fête de l’Europe 2017

1031
0

L’Union européenne a célébré à Ouagadougou, le 9 mai 2017, la Fête de l’Europe comme chaque 9 mai, depuis quelques cinquante ans. Cette célébration, en souvenir du discours visionnaire du « père de l’Europe » Robert  Schuman le 9 mai 1950, représente l’acte de naissance de l’Union Européenne.

Cette vision d’une Europe basée d’abord sur des « solidarités concrètes » a jeté les bases de la création, en mars 1957, par six premiers Etats, d’une  « Communauté européenne » qui allait devenir quelques années plus tard, l’Union européenne que nous connaissons aujourd’hui, un acteur global qui compte sur la scène internationale.  

Le 9 mai 2017, l’Ambassadeur Lamy, Chef de la Délégation de l’Union européenne auprès du Burkina Faso, a rappelé lors du cocktail commémoratif, les acquis de l’Europe ainsi que les nombreuses interrogations auxquelles elle fait face : l’Union européenne, c’est soixante années de paix, de protection des travailleurs, d’opportunités pour les affaires, soixante années de solidarité, de liberté et de droits, pour ne citer qu’eux, il y en bien d’autres.

L’Ambassadeur Lamy a rappelé que l’année 2017 est une année-clé car c’est l’année de l’enclenchement du processus pour permettre la mise en œuvre du PNDES, pour lequel l’Union européenne apporte une contribution de 800 M€ (524 milliards de FCFA) au Burkina Faso,   pendant 5 ans.

Mais pour que cette aide soit efficace, a-t-il insisté, il importe qu’elle soit dispensée d’une façon qui permette d’accompagner les politiques du pays et les réformes du Gouvernement pour aider à atteindre les résultats recherchés. Pour cela, le « comment », définit par l’approche contractuelle de l’aide, importe autant que le « combien », qui est fluctuant et dépend aussi largement du « comment », le tout étant soutenu constamment par un dialogue politique avec les autorités du pays, pour examiner les priorités, les avancées enregistrées et les défis à poursuivre.

La commémoration de la Fête de l’Europe comporte chaque année un certain nombre d’activités : la tenue du 12 au 20 mai, de la Semaine européenne du cinéma et la tenue de conférence universitaire. Peu avant, le 27 avril, l’Union européenne était une nouvelle fois à l’Ecole Nationale d’Administration et de la magistrature (ENAM), pour présenter son action dans le monde et s’entretenir avec les étudiants. Ces conférences sont l’occasion pour l’Union européenne et le monde estudiantin, de mieux se connaître et d’aborder ensemble les grandes questions de l’actualité européenne et africaine. M. Guido Carrara, Premier Conseiller, a présenté les grandes lignes de l’action de l’UE dans le monde et en particulier au Burkina Faso, le rôle du l’UE en matière d’action diplomatique et de développement. Le 22 mai, l’UE a présenté le programme ERASMUS+ aux étudiants de l’ENAM, dans le cadre de la « Journée des filières », qui se déroule chaque année dans cet institut supérieur.

Quelques jours avant, le samedi 13 mai, s’est déroulée également dans le cadre de la Fête de l’Europe, la première édition de la « Coupe de l’Union européenne ». Organisé au Centre aéré de la BCEAO dans le quartier « Ouaga 2000 », ce tournoi de mini-foot a opposé des équipes de sept joueurs de plusieurs organes de presse et medias burkinabè et une composée de membres du personnel de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso.

Quatre équipes se sont ainsi affrontées dans une ambiance sympathique et festive : l’équipe de la RTB (Radio & télévision nationale du Burkina Faso), l’équipe de Radio Oméga qui a remporté le tournoi, l’équipe du journal Sidwaya, qui a remporté la 3e place et l’équipe de la Délégation de l’Union Européenne, qui a fini le tournoi en en 4e (et « bonne dernière ») place.
Félicitations à notre stagiaire Agnès, seule joueuse féminine de football ayant affronté le soleil sahélien et ses hommes, en ce samedi matin de mai.

https://eeas.europa.eu/delegations/burkina-faso_fr

Laisser un commentaire