Accueil A la une Burkina/Centre-Nord: « une base terroriste » démantelée, divers matériels récupérés

Burkina/Centre-Nord: « une base terroriste » démantelée, divers matériels récupérés

photo d'illustration

L’armée burkinabè affirme, dans un communiqué avoir démantelé, le 25 août 2020, « une base terroriste » à Guibga dans le Senmatenga (Centre-Nord du Burkina) et récupéré « d’importants moyens roulants et divers matériels ».

Poursuivant les opérations de sécurisation du territoire national, les Forces armées nationales ont démantelé, le 25 août 2020, « une base terroriste » dans le Centre-Nord burkinabè plus précisément à Guibga dans le Senmatenga, informe un communiqué de l’Armée burkinabè qui fait le point des actions menées par les soldats ces derniers jours.

Cette action de démantèlement a permis de récupérer « d’importants moyens roulants et divers matériels ».

Toujours dans le secteur nord, une unité d’intervention a découvert et neutralisé, le 31 Août 2020, un engin explosif improvisé au cours d’une reconnaissance offensive.

Le 4 Septembre dernier, sur la base d’informations recueillies par les Volontaires de Défense de la Patrie (VDP) et transmises aux unités, un engin explosif improvisé a été également décelé et neutralisé dans les environs de Tangaye.

Dans le secteur Centre et Est, l’armée à travers le détachement de Soudougui, a conduit des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations. Ainsi le détachement a sécurisé les travaux de rétablissement de la ligne d’interconnexion électrique dans la Kompienga.

Elle a également mené des activités de sécurisation des travaux d’installation de la fibre optique dans le cadre du projet Backbone, aide à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités et a fait des escortes de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est.

Du 31 août au 6 septembre 2020, c’est au total 10 opérations aériennes (appui aérien, suivi de convoi, transport et fret), 35 opérations de sécurisation de marchés et lieux de culte et 249 patrouilles et escortes qui ont été effectués.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire