Accueil Communiqué de presse Burkina/Cour des comptes: qui est le nouveau président Latin Poda?

Burkina/Cour des comptes: qui est le nouveau président Latin Poda?

Latin Poda est le nouveau premier président de la Cour des comptes. Il a été plébiscité par ses pairs le samedi 18 Décembre 2021 au cours d’une session du conseil supérieur de la magistrature. Il sera installé le jeudi 14 avril 2022. Dans les lignes qui suivent, le service de communication de l’institution dresse le parcours de l’homme.

Le natif de Niégo dans la province du Ioba, région du Sud-Ouest n’est pas un étranger de la maison. En effet depuis février 2020, Latin PODA est à la cour des comptes. Il était conseiller à la chambre chargée du contrôle des opérations de l’Etat dont son président de chambre est l’actuel président par intérim de l’institution.

Titulaire d’une Maîtrise Es Sciences Juridiques – Option: Droit en 1994, Latin PODA est admis au concours de la magistrature et suit sa formation à l’école nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

Après deux ans de formation, il obtient le diplôme de magistrat et est affecté au tribunal de grande instance de Bobo comme juge au siège en 1996. Une année après, il est nommé juge d’instruction au tribunal de grande de Kaya et juge au siège de 2001 à 2003 au tribunal de grande instance de Ouagadougou. Trois ans après, il est nommé Président, cumulativement Président du Tribunal administratif. Il reviendra à Ouagadougou comme vice-président au Tribunal de Grande Instance de OUAGADOUGOU.

Avant d’être nommé conseiller technique à la Chancellerie du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux, Latin PODA occupait le poste de conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou.  De Septembre 2009 à 2019, le nouveau premier président occupe le poste d’Assistant Juriste devenu par la suite Juriste Référendaire à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (CCJA) de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). Avant de déposer ses valises à la cour des comptes, Latin PODA a fait un bref séjour au ministère en 2019.

Outre ses compétences, Latin PODA a suivi plusieurs formations et des stages au Burkina Faso et à l’international. Des formations et stages axées sur plusieurs domaines dont le droit, les finances publiques etc.

Latin PODA est chevalier de l’ordre national. Il est marié et père de 3 enfants.

Le service communication

Laisser un commentaire