Accueil Société Burkina: de nouvelles manifestations dans une société minière

Burkina: de nouvelles manifestations dans une société minière

Une vue des manifestants ayant interrompu les activités de la mine de Bissa Gold (Image AIB)

La société minière Bissa Gold, filiale du groupe russe Nordgold, a vu ses activités interrompues par des manifestations de jeunes de l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) de Sabcé dans le Bam, qui ont marché, le jeudi 2 juin 2022, contre la société minière, rapporte l’AIB.

Plusieurs jeunes de la commune de Sabcé ont interrompu, jeudi 2 juin 2022, le mouvement des engins de la mine de Bissa Gold sur la route nationale 22 suivi de l’arrêt des activités des fosses, note l’AIB qui dit apprendre l’information auprès du responsable de la manifestation.

Les manifestants, à en croire le responsable de l’ODJ Sabcé Boureima Ouédraogo, ont inscrit 33 points dans une plate-forme qu’ils ont transmise à l’autorité compétente et aux responsables de Bissa Gold.

«Au niveau de la sécurité, des agents brutalisent les orpailleurs et les dépouillent de leurs minerais pour revendre», a dénoncé le porte-parole des manifestants, qui a, par ailleurs, pointé du doigt un «recrutement politisé» qui se déroule au sein de la mine.

«Nous exigeons, entre autres, que la mine arrête de brutaliser les orpailleurs et leur trouve un espace pour continuer leurs activités d’orpaillage. Toujours au niveau de la sécurité, nous voulons qu’on améliore le traitement salarial car depuis des années ils travaillent sans masque dans la poussière», a développé Boureima Ouédraogo.

«Nous avons interrompu dans un premier temps les activités de la fosse de Zandkom, ensuite celle de Bouly et nous convergeons  vers la grande fosse de Bissa pour faire arrêter l’exploitation», a-t-il confié à nos confrères de l’AIB.

Du côté de la mine, un des responsables a confié à l’AIB que les activités du rompad de Bouly et l’exploitation de la fosse de Zmdkoom ont effectivement été arrêtées par des jeunes manifestants ce matin.

Depuis le matin, le mouvement des engins de Bissa Gold a été interrompu dans la commune de Sabcé suite à ce mouvement d’humeur.

Du côté de la mine, un des responsables a confié à l’AIB que les activités du rompad de Bouly et l’exploitation de la fosse de Zmdkoom ont effectivement été arrêtées par des jeunes manifestants ce matin. «Nous souhaitons qu’ils privilégient le dialogue pour qu’ensemble avec l’administration, nous puissions régler nos différends», a-t-il suggéré.

En 2021, six orpailleurs sont morts dans les galeries de la mine, ce qui avait conduit des orpailleurs à saccager du matériel de la société minière.

Les sociétés minières au Burkina Faso sont souvent confrontées à des manifestations d’orpailleurs, parfois violentes, à l’image de celle survenue il y a quelques semaines dans la mine de Houndé Gold Opérations, dans les Hauts-Bassins, ayant fait trois morts côté manifestants et de nombreux dégâts matériels au sein de la mine.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire