Accueil Société Burkina: début des concertations sur les conditions de rémunérations des agents

Burkina: début des concertations sur les conditions de rémunérations des agents

Conférence des forces vives de la nation

Des forces vives du Burkina se sont réunies ce mercredi 28 février 2018 à Ouagadougou pour entamer les concertations sur les conditions de rémunérations des agents de l’Etat.

Les différentes parties de la société burkinabè devraient faire des observations et propositions sur les conditions de rémunérations des agents de l’Etat au Burkina dans un délai de trois semaines.

« La finalité de cette conférence (des forces vives de la nation) porte sur des questions centrales relatives à la pérennité de notre Fonction publique, à la soutenabilité du model de Fonction publique que nous avons choisi au regard de l’évolution récente de la masse salariale et de l’économie nationale, la qualité du service public rendu aux Burkinabè », a confié le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, qui a présidé l’ouverture de la rencontre.

Pour lui, il faut que « l’évolution de la masse salariale soit compatible avec l’équilibre macroéconomique du pays », affirmant que la mise en œuvre du Plan national de Développement économique et social (PNDES) et la réduction de la pauvreté exigent une réduction des dépenses notamment la masse salariale. Un document qui servira de base a été donné aux participants.

Le 31 décembre 2017, lors de son adresse à la Nation, le chef de l’Etat burkinabè, Roch Kaboré, avait annoncé la mise à plat du système de rémunération des agents de la Fonction publique, à la suite des multiples grèves et autres débrayages des syndicats de l’Administration publique qui a mis à rude épreuve l’action gouvernementale.

Par Daouda ZONGO

1 Commentaire

Laisser un commentaire