Accueil Société Burkina : des diplomates dénoncent « des violations de libertés syndicales »

Burkina : des diplomates dénoncent « des violations de libertés syndicales »

Le Syndicat autonome des Agents du ministère des Affaires étrangères (SAMAE) a dénoncé, au cours d’une conférence de presse ce 28 février à Ouagadougou, « des violations des libertés syndicales » au sein de leur département.

Le Syndicat autonomes des Agents du ministère des Affaires étrangères (SAMAE) reproche au directeur de cabinet de leur ministre de tutelle de s’être « opposé à la prise de service d’un agent affecté au cabinet par la commission d’affectation, sous le prétexte qu’il est un syndicaliste ».

 Tout en s’interrogeant sur les motivations réelles de cette opposition, qu’il qualifie « d’acte d’hostilité », le syndicat trouve que ce n’est pas « banal ».

Aussi, le vice- secrétaire général du SAMAE, Doyé Taba et ses camarades estiment que « c’est une stratégie mûrie et assumée car il y a eu des précédents », tout en regrettant les effets éventuels de cet acte « sur le climat de sérénité dans le cadre du travail ».

En plus, le SAMAE a rappelé qu’il tient « fermement à la mise en œuvre intégrale » du protocole d’accord signé le 29 juin 2017 et dont la mise en œuvre était prévue au plus tard le 30 septembre 2017.

Par ailleurs, les diplomates ont insisté sur le « pourvoi sans délai aux postes, faisant l’objet de longue intérim », relevant de leur département ministériel.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire