Accueil Société Burkina: «D’énormes efforts» seront consentis pour la bonne tenue du SIAO (ministre)

Burkina: «D’énormes efforts» seront consentis pour la bonne tenue du SIAO (ministre)

Le ministre burkinabè en charge de l’Artisanat Abdoulaye Tall a soutenu, le jeudi 8 septembre 2022, à Paris, face à la presse que «d’énormes efforts» seront consentis pour que la 16è édition du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), prévue du 28 octobre au 6 novembre 2022, «se tienne dans les meilleures conditions sécuritaires et sanitaires».

Du 28 octobre au 6 novembre 2022 se tiendra le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), sous le thème: «Artisanat Africain, levier de développement et facteur de résilience des populations». Un thème dont le choix «se fonde sur le fait que le secteur de l’artisanat, au-delà d’être un grand pourvoyeur d’emplois décents, est l’un des secteurs qui fait preuve de résilience et qui soutient les économies en période de crise», selon le ministre burkinabè du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes entreprises, Abdoulaye Tall. Il était en conférence de presse, le jeudi 8 septembre 2022 à Paris en prélude à la tenue de la 16e édition du SIAO.

Cette édition du SIAO se tient après le rendez-vous manqué de 2020, à cause de la pandémie du coronavirus. Mais cette année, elle se tiendra dans un contexte où le pays est confronté à des attaques armées qualifiées de terroristes. Le ministre Tall a donc tenu à rassurer que «l’État burkinabè et ses partenaires consentiront d’énormes effort» pour qu’elle «se tienne dans les meilleures conditions sécuritaires et sanitaires».

«La tradition de bonne organisation d’événements dont jouit le Burkina Faso ne saurait faillir pour la présente édition», a-t-il dit, rappelant que «chez le peuple burkinabè de façon historique, l’hôte est protégé et le Burkinabè demeurera le bouclier à protéger l’hôte, les visiteurs du SIAO et leurs biens».

A cette 16e édition SIAO, le plus grand marché international de l’artisanat africain, il est attendu à Ouagadougou, 25 pays. Mais, selon le directeur général de ce salon Dramane Tou, ce chiffre pourrait être dépassé. Il a fait savoir qu’en «plus des 8 pays de l’UEMOA qui seront effectivement présents, des pays comme le Cameroun, Madagascar, le Maroc, le Nigeria, l’Algérie, etc.» y marqueront leur présence. 350 000 visiteurs grand public, 50 acheteurs et visiteurs professionnels, 350 journalistes, y sont aussi attendus.

Il y aura, notamment, à cette 16e édition, des expositions ventes thématisées avec des produits offerts aux visiteurs et acheteurs dans les halls d’exposition; une mise en œuvre du pavillon de la créativité où sont exposées les meilleures œuvres issues du génie créateur des artisans; des rencontres B2B; des compétitions entre artisans pour primer les meilleurs du Salon; un séminaire sur le thème central et une nuit des artisans méritants pour récompenser les lauréats du Salon.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire