Accueil A la une  Burkina: des manifestations à Dédougou pour plus de sécurité

 Burkina: des manifestations à Dédougou pour plus de sécurité

Des populations ont manifesté le mardi 22 novembre 2021 à Dédougou dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour réclamer des mesures fortes de sécurité face à la menace terroriste dans cette région du pays, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Les populations de la ville de Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun, sont descendues dans les rues pour dénoncer la situation sécuritaire devenue préoccupante dans cette région du Burkina Faso.

Selon nos confrères de l’AIB, les manifestants sont partis de l’ancienne gare routière communément appelée «Melon gare», et ont sillonné quelques artères de la ville pour exprimer leur ras-le-bol face à l’insécurité qui ronge une bonne partie de la région.

Les populations ont appelé à plus d’attention à l’égard des Forces de défense et de sécurité (FDS) qui combattent l’hydre terroriste dans les zones éprouvées par les attaques de ces forces du mal.

L’un des leaders de la manifestation, Cheick Oumar Koné a présenté la situation sécuritaire de la région de la Boucle du Mouhoun comme étant préoccupante, en indiquant des localités comme Toéni, Gomboro, Lankoué, Barani, Sono, Di, Bourasso, Soukuy, Magnimasso qui sont «pratiquement sous le contrôle des groupes terroristes qui dictent leurs lois».

«Chaque jour s’accompagne de son lot de deuil. (….) L’avancée ces derniers jours des terroristes dans certains villages situés à moins de 20 km de Dédougou, fait dire aux populations que l’étau se resserre inexorablement sur la capitale de la région qui est Dédougou», a-t-il souligné.

Face à cette situation, les manifestants ont invité les autorités du pays à prendre des dispositions afin d’assurer la sécurité des populations et de leurs biens. Ils ont par ailleurs demandé à chaque citoyen de s’organiser conséquemment pour dire non à l’impérialisme et à mettre en place des cellules de veille et d’alerte pour parer à la situation, à manifester leur solidarité au profit des personnes déplacées internes.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire