Accueil A la une Burkina: des populations marchent pour dénoncer le lynchage des agents du CCVA...

Burkina: des populations marchent pour dénoncer le lynchage des agents du CCVA à Banlo

Marche à Gaoua (Ph Bafuji Info)

Des populations du Sud-Ouest du Burkina Faso ont marché, le samedi 4 septembre 2021, dans la ville de Gaoua, à l’appel des Organisations de la société civile, pour dénoncer le lynchage des trois agents du Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA), le 27 août dernier à Banlo dans la commune de Bouroum-Bouroum.

«Plus jamais ça !», plus jamais de lynchage. C’est ce que les marcheurs du Sud-Ouest ont exprimé le samedi 4 septembre 2021, une semaine après le drame de Banlo, à travers cette manifestation pacifique.

A l’unanimité, ces marcheurs ont désapprouvé cette manière de se rendre justice.  «Stop aux lynchages vindicatifs», «Nous coutumiers du Sud-Ouest dénonçons et condamnons cet acte barbare … Plus jamais ça», sont, entre autres, les mots que l’on pouvait lire sur les pancartes et les banderoles qu’ils tenaient à cette occasion.

Drame de Banlo: les maires du Sud-ouest «condamnent ces actes ignobles et barbares»

Cette marche pacifique, de dénonciation, de recueillement et de présentation de condoléances aux parents des victimes du lynchage à Banlo, a pris fin par une remise de message au gouverneur de la région du Sud-Ouest qui s’est fait représenter par son secrétaire général.

Le vendredi 27 août 2021, trois agents du Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA), ont été lynchés à Banlo, après qu’ils ont fait un accident causant la mort d’un enfant du village. Ces agents avaient repris la route pour la capitale burkinabè après une mission à Gaoua.

Le lendemain, samedi 28 août, le procureur du Faso annonçait l’interpellation de deux suspects dans cette affaire de lynchage.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire