Accueil Economie Burkina: des technologies bioénergies dans les PME karité et anacarde

Burkina: des technologies bioénergies dans les PME karité et anacarde

Projet Biostar, approvisionner en bio énergies durables les pme agroalimentaires au sahel

Le projet BIOSTAR a organisé un atelier les 15, 16 et 19 avril 2022, à Ouagadougou en vue de réfléchir sur la question des technologies bioénergie à mettre en place en faveur des Petites et moyennes entreprises dans les filières du karité et de l’anacarde.

Dans le cadre d’un projet dénommé BIOSTAR, le Centre International d’Arbitrage, de Résolution des Conflits et des Dispute Boards (CIARD) et ses partenaires burkinabè se sont retrouvés pour travailler sur les filières du karité et de l’anacarde. Les réflexions ont porté sur comment installer des technologies bioénergies dans les filières du karité et de l’anacarde.

Ainsi, sur la filière karité, les acteurs ont décidé de porter leurs efforts sur la mise en place de foyers de combustion de boues de barattage pour répondre aux besoins des étapes de torréfaction et de cuisson/clarification du beurre. C’est un processus qui va aider à l’extraction du beurre de karité de sa matière première.

En ce qui concerne la filière anacarde, les besoins énergétiques sous forme de vapeur pour la fragilisation des coques avant décorticage et pour le séchage/dépelliculage des amendes ont été jugés prioritaires.

Ainsi, la technologie de combustion de coques d’anacardes pour le séchage de manques, actuellement en conception au Cirad-BioWooEB, sera extrapolée à un niveau de puissance supérieur et adaptée aux besoins spécifiques de cette filière.

Source: cirad.fr

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire