Accueil Election 2020 Burkina : dissolution de « The Roch Label »

Burkina : dissolution de « The Roch Label »

Arouna Kaboré, l’ex-coordonnateur de « The Roch Label », lancé le 30 septembre 2020 à Ouagadougou pour soutenir la candidature de Roch Kaboré, a prononcé, ce lundi 30 novembre 2020, face à la presse, la fin de la mission et la dissolution de ce mouvement.

« Notre mouvement a fini de jouer son rôle historique et arrête de se mouvoir définitivement ! A cet instant même, je déclare clos, l’épopée de The Roch Label. C’est de l’histoire, c’est terminé », a informé à la presse l’ex-coordonnateur du désormais l’ex-mouvement « The Roch Label » Arouna Kaboré.

Pour lui, ce fut « une belle expérience chaleureuse et fraternelle » et « une mission bien accomplie ».

Leur champion, Roch Kaboré, réélu dès le premier tour, il devient dorénavant, jusqu’à 2025, « Roch, le président « labélisé » de tous les Burkinabè ! », a dit M Kaboré de l’ex-« The Roch Label ». « Nous lui souhaitons bonne chance pour son nouveau mandat, force et courage pour les défis actuels et futurs ».

Ce mouvement dont les membres affirment avoir battu campagne dans les 13 régions du pays et à l’extérieur pour faire passer leur message auprès des Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur, pense avoir contribuer au « Coup KO » du 22 novembre dernier. Selon Arouna Kaboré, par ailleurs ministre burkinabè en charge du Commerce, c’est « environ 15 000 relais » qui ont été mobilisés sur le terrain et qui ont organisé « 13 rencontres régionales au Burkina, deux rencontres physiques à New York et à Abidjan et une rencontre virtuelle avec 22 pays où résident (des) compatriotes ».

Le mouvement « The Roch Label », composé de « femmes et d’hommes de toutes les couches sociales, de catégories professionnelles et de toutes les générations », avait comme objectifs, la valorisation et la promotion des acquis du mandat 2015-2020 du président Roch Kaboré, la vulgarisation de son programme 2020-2025, la mobilisation de l’intelligence collective pour contribuer à nourrir davantage par des idées innovantes et progressistes les projets de son programme et la mobilisation de tous les partisans pour sa réélection.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire