Accueil Communiqué de presse Burkina: élection des délégués généraux d’étudiants

Burkina: élection des délégués généraux d’étudiants

Ceci est une déclaration de l’Association Nationale des Etudiants Burkinabè (ANEB) Section de Ouagadougou, sur les élections des délégués généraux d’étudiants des différents instituts et Unités de Formation et de Recherche (UFR) de l’université Joseph KI ZERBO.

Camarades étudiantes et étudiants,

Le lundi 9 mai 2022 s’ouvrait officiellement la campagne pour les élections des délégués généraux d’étudiants des différents instituts et Unités de Formation et de Recherche (UFR) de l’université Joseph KI ZERBO qui se tiendront le jeudi 2 juin 2022.

Camarades étudiantes et étudiants,

Ces élections de DGE se tiennent cette année dans un contexte d’exacerbation continue des conditions de vie et d’étude des étudiants de l’université Joseph KI ZERBO. En effet, sur le plan académique, l’application au forceps du nouveau régime général des études a contribué à l’approfondissement des maux auxquels faisaient déjà face les étudiants : retard, chevauchement, échecs massifs, bâclage de la formation, etc. Sur le plan social la clochardisation de l’étudiant s’est accentuée avec un service de restauration devenu inaccessible pour nombre d’entre nous à cause de l’application de réforme telles que Digit’MESRI, C’Resto, un système de transport mercantiliste et des cités n’hébergeant qu’une infime partie des étudiants. Quant aux allocations sociales (aide FONER, bourse, …) elles sont en phase d’être supprimées à travers des velléités d’application de réformes anti-étudiantes sous le prétexte fallacieux de sauver le FONER. 

Camarades étudiantes et étudiants,

En général, ces élections revêtent un enjeu important pour les étudiants tout comme pour l’administration. Pour l’administration, c’est l’occasion attendue pour placer des étudiants acquis à sa cause qui vont servir de caisse de résonnance pour entériner  en notre nom toutes les mesures et textes anti étudiants. C’est ainsi qu’en 2021, suite à l’invalidation injuste de certaines candidatures soutenue par l’ANEB à l’Université Thomas SANKARA les autorités ont orchestré avec la complicité de représentants malhonnêtes de ladite université l’éviction de notre représentant à la Commission Nationale d’attribution des Bourses d’Etudes et de Stage (CNBES). Ceci aura permis la relecture en catimini des textes encadrant l’octroi des bourses consacrant ainsi la remise en cause de nombreux acquis des étudiants parmi lesquels la prise en compte du retard dans le lancement  des sessions et l’octroi des bourses ainsi que la conservation de la bourse lors du passage d’un cycle à un autre ( Licence vers Master ; Master vers Doctorat).

Pour les étudiants, ces élections sont l’occasion d’élire des étudiants honnêtes et courageux qui joueront leur rôle de représentant à l’instar des DGE élus avec le soutien de l’ANEB les années antérieures. En effet, les DGE aux instances du FONER, après avoir combattu les mesures anti-étudiants lors de l’atelier de relecture du FONER en octobre 2021, ont fait le point fidèle aux étudiants, ce qui a permis de se mettre en ordre de bataille sous la direction de leur structure authentique de lutte qu’est l’ANEB contre l’application de ces réformes impopulaires. Les représentants issus des prochaines élections auront donc la lourde tâche de défendre et de préserver nos acquis dans les instances décisionnelles.

Ils ont cependant des limites objectives. Dans les instances décisionnelles, ils ne sont que un ou deux, trois au maximum, face à une dizaine de membres de l’administration. Ce qui fait qu’en cas de vote, leur position ne peut pas passer. Aussi, ils n’ont pas compétences d’organiser les étudiants pour revendiquer. D’où l’importance d’avoir des représentants élus avec le soutien de l’ANEB, qui travailleront avec elle pour la défense des intérêts des étudiants.

Camarades étudiantes et étudiants,

La particularité de ces élections cette année à l’UJKZ est le fait que les listes sont uniques dans presque toutes les UFR et elles sont celles soutenues par l’ANEB. Dans cette situation, la participation massive des étudiants à ces élections est l’enjeu majeur.

Néanmoins, cette campagne électorale a été émaillée d’un certain nombre d’aspects, aussi bien de la part de l’administration que de certains étudiants. Pour l’administration, bien que l’organisation de ces élections ait débuté au mois de mars 2022, c’est après près de deux semaines de campagne sur les trois semaines que le choix de la couleur des spécimens a été fait. Quant aux bureaux de vote, ce n’est que le 25 mai, et ce après interpellation des candidats qu’ils leurs seront communiqués. Cette campagne a connu également les manœuvres d’intimidation de la part de certaines administrations envers les candidats, laissant croire que les étudiants de première année à l’IBAM ne devrait pas candidater car courant le risque d’être renvoyé avant la fin du mandat en cas de non obtention de la moyenne de passage qui est de 12/20. Nous avons aussi noté les vociférations de certains étudiants malhonnêtes et avec la complicité de l’administration, qui, surpris par le processus électoral vont jusqu’à exiger aux candidats le report des élections, ignorant ainsi que c’est une activité de la présidence de l’université. Aux dernières informations, l’administration de l’IBAM a interdit les passages dans les promotions particulièrement à l’ANEB. Certains candidats sont des vendeurs d’illusions, faisant miroiter aux étudiants une quelconque autonomisation vis-à-vis de l’administration, et s’érigent en expert entrepreneurial leur promettant de leur donner des compétences nécessaires.

Malgré ces diverses manœuvres de part et d’autres, les étudiants sont restés clairvoyants. Nous les invitons à se mobiliser massivement le jeudi 2 juin 2022, entre 8h et 17h dans les différents bureaux de vote, munis de leurs attestations d’inscription ou de la carte d’étudiant, et la carte nationale d’identité pour voter les candidatures soutenues par l’ANEB, toutes matérialisées par le bulletin de couleur ROUGE, et qui sont :

LAC : DGE :              SANDWIDI Oumarou, Lettres Modernes L1

DGE Adjoint : COULIBALY Brahima, Anglais L1

SH :    DGE :              TINDANO Emanuel, Histoire et archéologie  L2   

DGE Adjoint : TOE Issouf, Sociologie L1 bac 2020

SEA : DGE   :              SOME S. Kevin, ST L1 2020

DGE Adjoint :  DJIGUEMDE Marcelin, ST L1 2021

SVT :  DGE   :              OUANRE Romain, L2S3 ST

DGE Adjoint :  KABORE Moussa, L1S1 ST

SDS : DGE :                 BOLY Omar, Master 2 Médecine

DGEA :               KONFE Abdoul Latif, Pharmacie L2

IBAM : DGE :               N’DO Badou Richard, MIAGE L2

DGEA :                KABORE Adama, ABF L1

ISSP : DGE :          TIENDREBEOGO Issouf, Master 1 professionnel en Statistiques-économie

DGEA :                TOU Djakaridja, Master 1 de recherche en Science de la population

En avant pour la défense ferme de nos intérêts matériels et moraux !

Victoire au bulletin ROUGE !

Pain et liberté pour le Peuple

Le comité exécutif

Laisser un commentaire