Accueil A la une Burkina: des engins explosifs découverts et neutralisés à l’Est

Burkina: des engins explosifs découverts et neutralisés à l’Est

Des engins explosifs ont été découverts dans la région de l’Est du Burkina Faso et neutralisés par des équipes spécialisées du Génie Militaire, a-t-on appris. Cette localité est en proie à des activités qualifiées de « terroristes » depuis quelques années, à l’instar du Sahel.


Communiqué


Les Forces Armées Nationales poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les acti­vités menées au sein des Groupements de Forces. Elles conduisent également des activités de soutien au dévelop­pement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations.

GROUPEMENT DE FORCES DU SECTEUR NORD

23 et 24 février 2021: Des unités du groupement ont mené des opérations de ratissage dans la forêt de Bangao et dans les localités de Tasmakat, Fourkoussou et Bidy suite aux attaques récurrentes contre les populations civiles dans la zone. Bilan: 11 terroristes neutralisés, un capturé; des moyens roulants, de l’armement, des moyens de communication et divers autres matériels ont été saisis. Aucune perte n’a été enregistrée côté ami.

GROUPEMENT DE FORCES DU SECTEUR CENTRE ET EST

22 février 2021: Suite à l’attaque contre les VDP de SAKOANI (province de la Tapoa), une unité du détache­ment militaire de MATIACOALI a été déployée pour effectuer des opérations de ratissage. Des moyens roulants ont été récupérés au cours de cette opération.

24 et 25 février 2021: Deux engins explosifs improvisés ont été découverts par une unité du détachement mili­taire de GAYERI au cours d’une mission d’escorte. Les engins ont été neutralisés par les équipes spécialisées du Génie Militaire. La même unité a essuyé des tirs de harcèlement lors de sa progression. La riposte des éléments de l’escorte a mis les assaillants en fuite.

AUTRES ACTIVITES

– Du 23 au 25 février 2021, le CEMGA, accompagné d’une forte délégation, a visité le contingent Burkinabè déployé au Mali dans le cadre de la MINUSMA. Il s’est rendu à Tombouctou, Ber et Goundam où il a pu rencontrer les casques bleus Burkinabè. Il les a félicités pour leur engagement et les a encouragés à poursuivre dans la même lancée. Le Général de Brigade Moïse MININGOU a également pu rencontrer les autorités adminisitratives et mili­taires de la région de Tombouctou, ainsi que le commandant de la Force de la MINUSMA. L’étape de Gao où sont stationnées les gendarmes de la Force de Police de la MINUSMA n’a pas pu se tenir pour des contingences opérationnelles.

– Aide à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités.

– Escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est.

Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées

Laisser un commentaire