Accueil A la une Burkina: fermeture des sites aurifères à l’Oudalan et à Yagha

Burkina: fermeture des sites aurifères à l’Oudalan et à Yagha

(photo d'illustration)

Le gouverneur de la région du Sahel burkinabè, le colonel major Salfo Kaboré annonce, dans un communiqué en date du 6 juin 2021, «la fermeture de tous les sites aurifères artisanaux» à l’Oudalan et à Yagha.

A compter du lundi 7 juin 2021 à 24 heures, selon un communiqué, «les sites aurifères artisanaux» seront fermés et «toutes les activités liées à l’exploitation de l’or sur ces sites», suspendues «sur toute l’étendue des provinces de l’Oudalan et du Yagha», dans la région du Sahel où plusieurs attaques qualifiées de «terroristes» ont été enregistrées faisant plusieurs morts, de nombreux blessés et des déplacés.

Le colonel major Salfo Kaboré, signataire du communiqué, invite, par ailleurs, «les acteurs miniers à déguerpir les lieux avant la date ci-dessus indiquée».

Le gouverneur dit compter sur «le sens de responsabilité de tous pour le strict respect de la présente mesure».

Dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, des assaillants ont pris d’assaut Solhan, une localité aurifère, dans la commune de Sebba (Sahel) et y ont assassiné 132 civils, selon les chiffres officiels. Un deuil national de 72 heures a été décrété par le président du Faso Roch Kaboré dans le but de rendre hommage aux victimes.

Par Daouda ZONGO

Le Communiqué

Laisser un commentaire