Accueil A la une Burkina: IAM célèbre la sortie de promotion de 502 étudiants en fin...

Burkina: IAM célèbre la sortie de promotion de 502 étudiants en fin de cycle

Les diplômés en DTS, Licence, Master

L’Université de l’Unité Africaine, ex Institut africain de management (IAM) a célébré le dimanche 4 juillet 2021, à Ouagadougou, la sortie de promotion de 502 étudiants en DTS, Licence et Master de l’année académique 2020-2021. A cet effet, une cérémonie pour cet évènement «festif et solennel», placée sous le patronage du ministre burkinabè de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, et le parrainage du directeur général de Coris Bank International, Diakarya Ouattara, a été organisée au Palais des sports de Ouaga 2000, au cours de laquelle des médailles ont été remises aux majors, enseignants et des attestations de reconnaissance aux structures partenaires de l’école supérieure.

Un moment de joie, une soirée de consécration pour les 502 lauréats de l’Université de l’Unité Africaine, qui ont reçu des mains des officiels de la cérémonie et devant leurs camarades étudiants, amis, parents et encadreurs, leurs diplômes de fin de cycle. Festif par sa nature et solennel par son caractère, cet évènement vient couronner neuf mois d’efforts des désormais diplômés en DTS, en Licence et en Master. Cette soirée de graduation a été marquée par la présence d’un public qui a vibré au rythme de la musique traditionnelle.

PCA de l’ex-IAM Dr Amed Moussa Diallo

Les étudiants récipiendaires de même que les officiels de la cérémonie avaient revêtu des toges. Celles portées par les lauréats étaient aux couleurs (verte et jaune) de la prestigieuse école supérieure, l’IAM, alors que celles des membres du Conseil scientifique et des invités d’honneurs étaient du noir et du jaune clair. Un signe pour symboliser l’importance de l’événement du jour. «Une cérémonie de sortie de promotion est toujours un évènement majeur, pour les étudiants qui ont su offrir le meilleur d’eux-mêmes pour obtenir leur diplôme, mais aussi dans la vie d’une école qui voit là grandir sa famille», a déclaré dans son allocution, le président du conseil d’administration de l’université de l’unité africaine, Dr Amed Moussa Diallo. «Nous vous avons donné la meilleure formation possible, nous vous avons montré des modèles de réussite, à vous de jouer et de gagner la bataille du développement», a-t-il lancé à l’endroit des diplômés dont un chapitre de leur vie se ferme et qui ouvre grandement les portes de l’avenir.

Les étudiants ont exprimé leur reconnaissance à l’endroit du corps professoral pour le savoir transmis et se sont dit suffisamment bien préparés pour relever les défis qui les attendent désormais sur le terrain. Pour Faustin Sié Youl, étudiant en Master II spécialisé en Marketing et intelligence des affaires, cette graduation est un soulagement parce que cela couronne les neuf mois de cours qu’ils ont suivis et en même temps marque la fin d’un cycle pour eux. Il a affirmé retenir de l’IAM des valeurs telles que la rigueur, la ponctualité, la discipline et surtout le travail.

«Vous quittez la vie de l’université pour aller affronter l’université de la vie»

Patron de la cérémonie, ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo

Quant au patron de la cérémonie, le Pr Charlemagne Ouédraogo, il a félicité ses filleuls et leur a prodigué des conseils, une invite au travail, à la culture de l’excellence. «Le diplôme est certes important, mais il ne s’agit que d’un outil et le plus important est ce que l’on sécrète avec l’outil. Vous quittez la vie de l’université pour aller affronter l’université de la vie», a prévenu le ministre burkinabè de la Santé. «Travaillez, travaillez et travaillez! C’est le refrain des courageux, parlez peu, agissez plus, car le monde appartient aux vaillants», a adressé le patron de la cérémonie aux étudiants en guise de motivation.

DG Coris Bank International, Diakarya Ouattara, parrain de la cérémonie

Pour le directeur général de Coris Bank International, Diakarya Ouattara, par ailleurs parrain de la cérémonie de graduation, c’est suivant les missions de responsabilité sociétale de sa structure qu’il a accepté assurer le parrainage de cette activité. «Nous estimons que l’accompagnement que nous apportons à l’IAM depuis plus d’une décennie, méritait d’être encouragé sur le terrain et c’est pour cela que nous avons accepté ce parrainage afin de pouvoir encourager ces jeunes gens qui rentrent dans la vie professionnelle», s’est exprimé le DG de Coris Bank International.

Des certificats de reconnaissance aux patrons de structures partenaires et des médailles pour les majors et le corps professoral

La soirée de graduation a également été marquée par une remise d’attestations de reconnaissance aux entreprises partenaires de l’Université de l’Unité Africaine qui accueillent ses étudiants en stage et qui les recrutent. Le PCA Dr Amed Moussa Diallo a estimé à 100% le taux d’étudiants en licence en stage avec 90% de taux d’insertion professionnelle, et ce, «grâce aux structures partenaires qui leur ouvrent leurs portes».

Ils sont 502 étudiants à avoir décroché leurs diplômes

Les enseignants de l’IAM ont également vu leurs mérites reconnus à travers l’attribution de médailles pour les inviter à donner plus d’eux pour une meilleure qualité de la formation des étudiants. Les majors des lauréats, 34 au total, ont, eux aussi, été distingués. En effet, ils ont reçu des médailles qui récompensent ainsi leurs performances réalisées au cours de l’année académique. La soirée s’est terminée par la remise symbolique des diplômes aux 502 étudiants de trois niveaux (DTS, Licence, Master).  

L’histoire d’un groupe d’étudiants aujourd’hui diplômés en Licence

Ce sont quatre étudiants venus de Djibo, province du Soum, dans la région du Sahel. Ils ont tous décroché leur diplôme de Licence à l’Université de l’Unité Africaine, ex Institut africain de management (IAM). Alors qu’ils avaient manqué de composer la session normale du Baccalauréat 2018, ils n’ont pas désespéré et ont cru dur comme fer en leur chance et se sont organisés en groupe pour prendre quelques cours. Ils ont ensuite composé une session extraordinaire et ont été les meilleurs élèves à obtenir leur premier diplôme universitaire. Cela leur a valu des bourses offertes par le président du conseil d’administration de l’IAM, Dr Amed Moussa Diallo. Des bourses qui ont permis à ces AS de poursuivre leurs études dans l’Université de l’Unité Africaine, une école supérieure ultra modernisée.

Ils ont raté la session normale du Bac, mais décroché leur diplôme après une session extraordinaire et sont aujourd’hui diplômés en licence à IAM

Le récit de Adama Sadou Tamboura, un de ces quatre étudiants.

L’année académique s’est très bien passée. Malgré quelques difficultés, tout s’est bien passé, par la grâce de Dieu,. Aujourd’hui a été une cérémonie pour couronner ce succès-là.

Nous sommes ceux qui ont obtenu le Bac du cantonnement. Au regard de la situation sécuritaire qui prévalait dans la zone, on n’avait pas composé la session normale du Bac. Donc, nous avons fait un regroupement, juste pris quelques cours et nous avons composé le Bac après. A l’obtention de nos diplômes, le PCA de l’IAM avait promis d’octroyer des bourses aux meilleurs élèves après l’examen.

Nous avons donc été bénéficiaires de cette bourse qui nous a permis d’entrer dans cette prestigieuse université. Et aujourd’hui nous voilà diplômés en licence de cette école. C’est par l’intermédiaire de ce grand monsieur que nous avons pu entrer dans cette université.

Nous éprouvons un sentiment d’éternelle reconnaissance et de gratitude envers lui. Qu’il en soit remercié et que Dieu puisse lui donner les moyens afin qu’il puisse continuer à faire ce genre d’actions très salutaires.

Nous sommes maintenant des diplômés et nous projetons d’avoir un emploi et bien entendu continuer parallèlement nos études, parce que nous ne comptons pas nous arrêter à la Licence. Et nous profitons lancer un appel à l’endroit du PCA pour que nous puissions poursuivre encore nos études grâce à cette bourse.

Siaka CISSE (stagiaire)

Laisser un commentaire