Accueil Politique Burkina: installation des membres de la délégation spéciale du Centre

Burkina: installation des membres de la délégation spéciale du Centre

Installation des membres de la délégation spéciale du Centre

Le ministre burkinabè en charge de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel-major Omer Bationo, a procédé, le jeudi 23 juin 2022 à Ouagadougou, à l’installation des membres de la délégation spéciale du Centre.

Les membres de la délégation spéciale du Centre, au nombre de 33, ont été installés, le jeudi 23 juin 2022. Leur installation a été faite par le ministre burkinabè de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité, le colonel-major Omer Bationo.

Des officiels à l’installation des membres de la délégation spéciale

«Il faut dire que la mise en place de la délégation spéciale était vraiment attendue pour mettre fin à toutes les incertitudes et autres spéculations suite à la dissolution des conseils de collectivité territoriale par décret n°2022-004/PRES/MPSR du 01 février 2022», a dit le ministre Bationo.

Ils les a invités «à être toujours disponibles», plus engagés «pour le bon fonctionnement de la délégation spéciale régionale du Centre», et «à gérer sainement et de façon transparente la chose publique au niveau régional dans l’intérêt des populations».

Le ministre Omer Bationo

Selon le ministre, une formation sera organisée dans les jours à venir pour outiller ces membres de la délégation spéciale, afin qu’ils puissent «jouer pleinement leur rôle».

«En nous désignant membres de la délégation spéciale du Centre, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité nous a chargés de relever des défis, des défis colossaux et nombreux», a dit le président de la délégation spéciale, Abdoulaye Bassinga, par ailleurs gouverneur de la région du Centre. Il a réitéré leur engagement à les «relever avec brio».

Abdoulaye Bassinga, président de la délégation spéciale

Il a laissé entendre que les actions à mener «doivent s’inscrire dans la promotion de la paix et le raffermissement de la cohésion sociale prônés par les plus hautes autorités (du) pays)».

«La configuration de notre organe délibérant crée déjà les conditions sine qua non pour la réussite de notre action. En effet, les compétences et personnes ressources que compte la délégation spéciale sont issues des services techniques régionaux, des organisations de la société civiles, des autorités coutumières et religieuses», a affirmé M. Bassinga invitant «chacun à apporter sa pierre à la construction de l’édifice commun».

Les membres de la délégation spéciale du Centre

En tant que président de la délégation spéciale, il dit être «ouvert à toute proposition et suggestion qui (…) permettra de gagner en efficacité».

Le bureau de la délégation spéciale est composé du président, de deux vice-présidents et trois présidents de commission.

A la suite du coup d’Etat du 24 janvier 2022, la junte a procédé à la dissolution des conseils de collectivité territoriale, annonçant la mise en place de délégations spéciales pour gérer les affaires courantes. Selon le ministre en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation, à la date du mercredi 22 juin 2022, c’est au total 239 délégations spéciales qui ont été installées et 111 sont en cours d’installation.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire