Accueil A la une Burkina: l’ADF-RDA demeure dans l’opposition

Burkina: l’ADF-RDA demeure dans l’opposition

photo d'archives

Dans cette note signée le mardi 26 janvier 2021, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), annonce qu’elle s’inscrit dans l’opposition politique du Burkina. Le parti de l’éléphant se dit « conscient que ce rôle ne sera pas facile » et il s’y « engage avec patience et ardeur ».

Déclaration

L’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), à la suite des élections couplées du 22 novembre 2020, a procédé à une analyse exhaustive de sa participation à la présidentielle et aux législatives, et de la situation globale du Burkina Faso.

C’est ainsi qu’au cours de la session de son Bureau Exécutif National tenue le 23 janvier, sous la présidence effective de Me Gilbert Noël OUEDRAOGO, le parti a décidé de continuer à s’inscrire dans l’opposition politique.

Compte-tenu de la situation de notre pays, tant du point de vue sécuritaire qu’au niveau socio-politique et économique, l’ADF RDA encourage le Président du Faso ainsi que son Gouvernement à relever les défis du moment. Elle prend bonne note de la volonté affichée des dirigeants actuels d’œuvrer à une véritable réconciliation sincère des filles et des fils du Burkina Faso. Elle reste persuadée que cela passe par une concertation avec toutes les forces vives de la Nation ce qu’elle a d’ailleurs prôné ces cinq (05) dernières années.

Ceci étant dit, l’ADF-RDA, comme deuxième force politique d’opposition, représentée à l’Assemblée nationale, se positionne comme une entité politique de veille. Elle s’inscrit dans une opposition républicaine et constructive à l’écoute des aspirations du peuple burkinabè.

Consciente que ce rôle ne sera pas facile, elle s’y engage avec patience et ardeur.

L’ADF-RDA appelle toutes celles et tous ceux qui croient en la vertu du combat politique à la rejoindre dans une opposition forte et utile afin de concourir à la construction d’un Burkina Faso réconcilié, fort et prospère.

Pour l’ADF-RDA,

Le président Me Gilbert Noël Ouédraogo, député à l’Assemblée nationale

Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon

Laisser un commentaire