Accueil Communiqué de presse Burkina: le CDP invite le gouvernement  à se ressaisir afin de sécuriser...

Burkina: le CDP invite le gouvernement  à se ressaisir afin de sécuriser le pays

1135
0
Des responsables du CDP (Ph. Wakat Séra)

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), à l’occasion de la 63e session ordinaire de son bureau politique national a invité le gouvernement à se saisir véritablement pour sécuriser le Burkina Faso, en proie à des attaques qualifiées de terroristes.

Le Bureau Politique National(BPN) du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a tenu sa 63e Session ordinaire, le samedi 26 janvier 2019 de 9 heures 40 min à 12 heures 30 mn au Centre National des Arts, du Spectacle et de l’Audio-visuel (CENASA) sous la présidence effective du Camarade Wend-Vennem Eddie Constance Hyacinthe KOMBOIGO, Président du Bureau Politique National (BPN), président du parti.

Cette Session du Bureau Politique National du Parti, avait à son ordre du jour les points ci-après :

  • La présentation des vœux de nouvel an du BPN au président du parti ;
  • L’adoption des projets de directive et de décision  relatifs au parachèvement du renouvellement des  structures géographiques  et aux cotisations des militants du parti ;
  • La vie du parti et les sorties de la direction politique nationale à l’intérieure des 45 provinces ;
  • L’analyse de la situation nationale.

Entamant le premier point de l’ordre du jour de la session, le Premier Secrétaire Général Adjoint, le Camarade Windé Issa GANDEMA a présenté les vœux du Bureau Politique National au président du parti et à sa famille, félicité le président pour ses efforts et sa juste vision pour une réelle réimplantation du parti dans tout le pays, rappelé les actions réalisées huit(8) mois après la tenue du 7e Congrès du Parti, interpellé sur les nombreux défis majeurs qui attendent le parti sur le terrain et rassurer le président de l’engagement ferme des Camarades à œuvrer pour le rayonnement et la victoire du Parti à tous les niveaux de combat.

En guise de réponse aux vœux du BPN, le Président du Parti  a, d’abord, demandé d’observer une minute de silence en mémoire des disparus suite aux attaques terroristes et des Camarades du parti arrachés également à notre affection. Il a, ensuite, réitéré ses vœux les meilleurs à tous les militants du parti, de même qu’au Fondateur du CDP

Tout en se félicitant pour les actions menées qui témoignent de la renaissance, de la vitalité et la consolidation du parti sur l’ensemble du territoire,  le président du Parti a invité l’ensemble des militants à s’armer de courage car l’année 2019 sera une année charnière pour le CDP, une année de combat.

Poursuivant son propos, il a évoqué les défis majeurs pour lesquels le Parti se fixe les priorités.

Il s’agit du renforcement de l’unité et de la cohésion interne du parti, de l’évaluation des structures et du parachèvement de leur renouvellement dans l’unité, la mobilisation des ressources financières, la mise en œuvre effective du programme d’activité du parti, le maillage de tout le territoire national, le suivi-évaluation des actions du parti.

Abordant le second point de l’ordre du jour, le Bureau Politique National a entendu successivement trois (03) communications, portant respectivement sur :

  • Le projet de directive relatif, au renouvellement et/ou restructuration des structures géographiques du Parti;
  • Le projet de décision relatif aux cotisations ;
  • Les informations  sur les nouvelles orientations relatives à la confection des cartes de militants et des reformes qui s’imposent.

A l’issue des échanges, le Bureau Politique National a adopté les projets de textes sus référés et autorisé leur  application rapide. Il a aussi donné son accord pour la prise en compte des nouvelles orientations relatives à la production des cartes.

La mise en œuvre effective de ces décisions permettront au Parti de se conformer non seulement aux conclusions du 7ème Congrès, mais aussi et surtout d’asseoir des structures géographiques de manière consensuelle et participative, pour la victoire certaine du CDP aux prochaines élections, de mobiliser des ressources financières pour le fonctionnement du Parti et la réalisation de ses activités et de réactualiser le registre des militants, tout en travaillant à la sécurisation des cartes.

Par ailleurs, les membres du BPN ont été informés de la poursuite de la réflexion en ce qui concerne la mise en place des Unions et des coordinations sectorielles du parti qui devrait intervenir après les opérations de mise en place effective des structures géographiques.

Evoquant le dernier point, sur la vie du parti,  le Président a réaffirmé sa volonté de visiter toutes les communes du Burkina Faso en compagnie des membres de la direction du parti au cours de cette année 2019, conformément au Programme d’activités du Parti. Un calendrier et un guide de sortie seront élaborés à cet effet. Cependant, la mise en place effective de toutes les structures dans une province est la condition préalable pour recevoir ces  visites.

Toujours dans le chapitre de la vie du parti, compte rendu au BPN a été fait de la rencontre du Président du Parti avec les Secrétaires généraux des Sections et Sous-section tenue le 19 janvier 2019. Cette rencontre a permis d’apporter aux Secrétaires généraux, des informations utiles et nécessaires tout en leur rappelant le rôle et la place de  chacun dans la reconquête du pouvoir.

Aussi, par rapport à la liberté d’expression, le BPN,  tout en reconnaissant la liberté d’opinion sur les sujets divers, a invité les Camarades aux respects des statuts et du règlement intérieur du Parti, qui impose un minimum de retenu et de discipline. C’est pourquoi, le BPN a tenu  à fustiger les agissements antipartis et les sorties récentes de certains Camarades de la Direction politique nationale dans les médias qui tendent à semer  la confusion, le désordre et  le doute dans l’esprit de certains militants. Toute chose qui ne saurait être toléré pendant longtemps. Invite a donc été adressée à certains, de s’abstenir dans leur projet de récidive.

Pour la question de la désignation des Candidats du Parti aux différentes élections le BPN avec fermeté dira que la question est totalement réglée par les textes du Parti. Il a donc invité l’ensemble des militants à non seulement s’y conformer, mais aussi chercher la résolution des contradictions en interne pour l’atteinte de la vision d’un CDP nouveau et conquérant. Ce qui nous impose à tous un changement de paradigme, au vue de notre nouveau statut.

Enfin, sur la situation national, le BPN sans trop s’y appesantir, reconnait malheureusement qu’à tous les niveaux, les faits sont là, réels, têtus et n’ont plus besoin de commentaires. Tout en déplorant l’insécurité qui a plus que  franchi le seuil de  sept(7) régions et l’incivisme  qui prend des proportions encore et toujours plus inquiétantes. Invite a été faite à cet effet, au  Président du Faso et à son gouvernement  à se ressaisir véritablement, s’ils veulent le rétablissement de l’ordre normal. Un appel a aussi été lancé à tous les militants CDP, pour leurs contributions patriotiques à la lutte contre ces phénomènes sans aucune autre forme considération .

Avant de lever la séance à 12h 30, le BPN a tenu à saluer  la présence à cette session des Camarades Ernest Paramanga YONLI, membre du Haut-conseil et Blaise SAWADOGO, Secrétaire général du Parti, de même que le non-lieu du Camarade Salif Lamoussa KABORE, prononcé par la justice burkinabè

Démocratie – Progrès – Justice                                                    Ouagadougou, le 26 janvier 2019


                                                                                              La direction de la communication du parti 

Laisser un commentaire