Accueil A la une Burkina : Le DG de la BCB, Lauréat du prix PADEV 2020

Burkina : Le DG de la BCB, Lauréat du prix PADEV 2020

631
0
                            « Les efforts tissés d’une intelligence collective »

Le directeur général de la Banque Commerciale du Burkina (BCB) Bashir Karwa, qui a reçu le 13 octobre 2020, à Kigali au Rwanda, le Prix Africain de Développement (PADEV), a rencontré le personnel de sa banque, ce mardi 10 novembre 2020, pour leur présenter la récompense et saluer les efforts de tout un chacun pour le rayonnement de cette institution bancaire.

C’est en toute convivialité que s’est tenue, ce mardi 10 novembre 2020, au sein du siège de la Banque Commerciale du Burkina (BCB) à Ouagadougou, la cérémonie de présentation du prix PADEV qu’a reçu le directeur général, Bashir Karwa, pour les efforts fournis dans la banque et pour ses plus de 40 ans de carrière.

« Ce prix est le nôtre, ce prix est le vôtre. Ce sont les efforts tissés d’une intelligence collective », a dit le directeur général Karwa en s’adressant au personnel de la BCB, à qui il dédie cette récompense. « … de l’agent de sécurité, en passant par les agents du Réseau, aux cadres de la banque, vous pouvez être fiers de cette reconnaissance continentale », a-t-il poursuivi.

Le DG de la BCB, Bashir Karwa, fier de ce prix, résultat des efforts pour la satisfaction de la nombreuse clientèle de la banque

Il a saisi l’occasion pour encourager le personnel « à plus de dévouement, à maintenir le cap, à une parfaite cohésion mais aussi et surtout à un inébranlable esprit d’équipe », notant que les efforts fournis sont « notables et notoires comme l’attestent les chiffres ». « En fin septembre 2020, la BCB occupe la septième place dans la répartition des banques selon leur part dans le total bilan et le Résultat Net se table à 2 231 millions de F CFA », a déclaré le directeur général. Ce prix « nous invite à mieux faire. Cette récompense encourage même les jeunes qui sont l’avenir de ce pays à se donner à fond », a laissé entendre M. Karwa, qui soutient que « quel que soit ce que tu fais, un jour tu seras récompensé et à travers toi c’est ton institution et ton pays  qui sont distingués ».

Le prix « pour moi, c’est un honneur. C’est un honneur pour ma modeste personne. C’est un honneur pour ma banque aussi et pour le Burkina en général. Ce prix montre qu’en Afrique nous avons des compétences qui savent se prendre en charge et faire le travail comme il se doit », a affirmé le premier responsable de la BCB.

Le directeur général adjoint, de la Banque Commerciale du Burkina, Hubert Léandre Kabré

Pour le directeur général adjoint de la Banque Commerciale du Burkina, Hubert Léandre Kabré, « ce prix, c’est vraiment pour tout le personnel de la BCB ». « Ce n’est pas que nous avons dépassé les autres banques, c’est au regard des efforts que nous avons faits entre l’année passée et cette année, qu’il a été nécessaire de primer notre directeur général », a fait savoir M. Kabré.

« Nous nous engageons encore à participer à la prochaine édition, parce que nous n’allons pas être médiocres, nous allons poursuivre notre croissance », a-t-il soutenu, souhaitant que « la BCB aille toujours de l’avant et qu’elle remporte des victoires ».

Un prix qui met en avant le travail rigoureux de toute une équipe

Créée le 9 avril 1988, sous l’appellation Banque Arabe Lybienne du Burkina pour le Commerce et le Développement (BALIB), avant de prendre le nom Banque Commerciale du Burkina (BCB) le 10 août 1995, par arrêté N° 0088/MFFP/SFTP, cette institution bancaire dont le directeur général est Bashir Karwa, a un capital actuel de 17 207 500 000 000 F CFA. Elle connait un meilleur positionnement sur l’échiquier bancaire burkinabè, depuis l’avènement de la nouvelle direction.

La distinction qui encourage à faire plus

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire