Accueil Communiqué de presse Burkina: Le financement de l’union européenne permet au PAM d’apporter une assistance...

Burkina: Le financement de l’union européenne permet au PAM d’apporter une assistance alimentaire régulière vitale

OUAGADOUGOU – En 2022, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a reçu un financement supplémentaire de cinq millions d’euros de l’Union européenne (UE), pour contribuer à délivrer une assistance alimentaire vitale à 1,6 million de personnes au Burkina Faso qui ne sont pas en mesure de subvenir à leurs besoins alimentaires de base en raison du conflit, des effets du changement climatique et des conséquences socio-économiques de la pandémie de COVID-19.

Le financement de l’Union européenne, reçue à travers le département de Protection Civile et Opérations d’Aide Humanitaire Européennes (ECHO), va permettre au PAM d’éviter une interruption de ses opérations visant à fournir une assistance alimentaire essentielle aux populations affectées par l’insécurité alimentaire dans les zones du pays présentant des difficultés d’accès.

Les besoins humanitaires au Burkina Faso ne cessent d’augmenter en raison des déplacements fréquents de personnes fuyant leurs villages pour échapper à la violence. En raison du manque de financement, l’aide humanitaire se fait de manière irrégulière ou à court terme.

« En 2021, le PAM a dû prendre une décision difficile qui était de réduire les rations alimentaires des personnes qui avaient déjà du mal à se nourrir et à nourrir leurs enfants », a déclaré Antoine Renard, Directeur Pays et Représentant du PAM au Burkina Faso. » Avec la période de soudure, cette contribution de l’Union européenne est la bienvenue car elle permettra d’éviter une interruption de notre assistance alimentaire vitale. »

Au total, l’année dernière, 2,9 millions de personnes – près de 13 pour cent de la population – ont eu du mal à se nourrir au pic de la saison de soudure. Le PAM a pu apporter une aide vitale à 1,6 million d’entre elles sous forme de vivres en nature et de transferts monétaires à travers ses opérations d’urgence et ses interventions rapides. Toutefois, les rations ont dû être réduites d’un tiers ou de moitié en raison des contraintes financières. L’assistance alimentaire a pu être apportée de manière constante grâce à l’engagement des donateurs, notamment la contribution de 5,5 millions d’euros de l’UE, reçue en 2021.

Laisser un commentaire