Accueil Economie Burkina: le Plan d’action de la Transition présenté aux  partenaires techniques et...

Burkina: le Plan d’action de la Transition présenté aux  partenaires techniques et financiers

Le Premier ministre Albert Ouédraogo

Le Premier ministre burkinabè, Albert Ouédraogo et plusieurs membres de son Gouvernement ont présenté, le jeudi 14 juillet 2022, à Ouagadougou, le Plan d’action de la Transition (PAT) aux partenaires techniques et financiers (PTF) du Burkina Faso.

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo et des membres son Gouvernement dont le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, le Dr Seglaro Abel Somé, ont rencontré, le jeudi 14 juillet 2022, les partenaires techniques et financiers pour leur présenter le plan d’action de la Transition adopté lors du conseil des ministres du mercredi 06 mai 2022.

Le Plan d’action de la Transition (PAT), dont le besoin de financement s’élève à plus de 11 840 milliards de F CFA, est un instrument national de programmation bâti autour de quatre axes prioritaires. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme, la restauration de l’intégrité territoriale du Burkina Faso en réponse à la crise humanitaire, la refondation de l’État et l’amélioration de la gouvernance burkinabè ainsi que la réconciliation nationale et à la cohésion sociale.

D’un coût global de 11 840 milliards 787,16 millions de FCFA, le plan d’action de la Transition sera financé à hauteur de 46,03% par les ressources internes soit 5 446 milliards 446,48 millions de FCFA. Les partenaires techniques et financiers, les invités du jour, financent à hauteur de 28,64% du budget du plan soit la somme de 3 391 milliards 389,05 millions de FCFA. Quant aux 25,33% restants du financement du Plan et chiffrés à 2 999 milliards 201, 63 millions de FCFA, ils sont à rechercher, selon le Gouvernement. A l’occasion, le Premier ministre burkinabè a par ailleurs affirmé que son Gouvernement et la CEDEAO, sont parvenus à un compromis sur la mise en œuvre de la Transition et que sur une période de 12 mois le plan d’urgence, PUT, sera consacré aux projets prioritaires, innovants et à fort impact sur les conditions de vie des populations.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire