Accueil A la une Burkina: Le Premier ministre fonde l’espoir que le mot d’ordre de grève...

Burkina: Le Premier ministre fonde l’espoir que le mot d’ordre de grève des policiers sera levé

854
0

Le chef du gouvernement burkinabè Christophe Dabiré a déclaré dans un tweet, dans la soirée de ce lundi 3 février 2020, au sortir d’un entretien avec des membres de l’Union police nationale (UNAPOL), qu’il a espoir que leur mot d’ordre de grève illimitée sera levé.

« J’ai eu aujourd’hui de fructueux échanges avec le syndicat de la police dont je salue la disponibilité au dialogue », lit-on dans le tweet du Premier ministre Dabiré.

Il a fait savoir que les échanges au cours de la rencontre étaient « empreints de courtoisie et de responsabilité ».

« J’ai grand espoir que le mot d’ordre de grève annoncé sera levé pour l’intérêt supérieur de la Nation », a-t-il conclu.

Au sortir de la rencontre, l’UNAPOL qui a appelé ses militants à une grève illimitée à compter de demain mardi 4 fevrier 2020, son porte-parole Armiyaho Zongo, a confié à la presse qu’ils vont aller se concerter tout en tenant compte et de l’intérêt supérieur de la nation.

M. Zongo a par ailleurs affirmé qu’ « il y a eu un déficit sérieux de communication qui (les) a amené à peut-être accuser (leur) ministre de ce dont il n’est pas à l’origine ». « Certains des points évoqués ne relevaient même pas de notre ministère parce que le ministre a fait son travail en transmettant les dossiers là où il faut qui étaient en souffrance à un niveau plus élevé », a-t-il soutenu.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire