Accueil Economie Burkina: les assureurs ont effectué leur rentrée annuelle

Burkina: les assureurs ont effectué leur rentrée annuelle

Les assureurs en séance de travail

Le nouveau bureau exécutif de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB), a effectué le samedi 25 septembre 2021 à Loumbila Beach, sa rentrée annuelle, plus de deux mois après sa prise de fonction officielle. Au cours d’une rencontre avec les autres membres de l’Association, le comité exécutif a soumis pour adoption son plan d’action de l’année, avec comme activité majeure en ligne de mire, les états généraux de l’assurance prévus en janvier 2022.

Après leur prise de fonction officielle le 22 juillet dernier, les membres du bureau exécutif de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB), ont effectué le samedi 25 septembre 2021, leur rentrée annuelle pour effectivement démarrer les activités de leur nouveau plan d’action. Au cours d’une rencontre tenue à Loumbila Beach avec l’ensemble des membres de l’APSAB, le président Monhamed JI Compaoré et son équipe ont soumis pour validation les activités qu’ils ont proposées dans leur plan d’action annuel, notamment celles du projet d’organisation des états généraux de l’assurance qui débutent, en principe, le 18 janvier 2022.

Les échanges entre les assureurs ont duré environ quatre heures d’horloge et ont été «très enrichissants et fructueux», à en croire le président de l’APSAB. Selon lui, ces échanges ont abouti à l’adoption des termes de référence des états généraux de l’assurance au Burkina Faso. A ce sujet, la date, le lieu, les thèmes des panels, ont tous été définis et adoptés au cours de la rencontre entre les membres de l’association.

Le Président APSAB, Monhamed JI Compaoré

Le discours d’ouverture des états généraux sera prononcé par le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, qui assurera le patronage de cette activité des assureurs. Quant à la conférence inaugurale, elle sera assurée par l’ancien Premier ministre,  Tertius Zongo.

Ces premiers états généraux de l’assurance au Burkina Faso seront organisés sous le thème général: «Quelle assurance pour accompagner le développement économique et social du Burkina Faso?». A en croire les assureurs, ces états généraux devraient permettre de diagnostiquer et de trouver des solutions durables aux problèmes qui entravent le décollage de l’assurance au Burkina Faso, à travers un dialogue constructif entre les autorités de régulation, les entreprises d’assurances, les intermédiaires d’assurances, les experts techniques et juridiques qui concourent au règlement des sinistres, les acteurs du marché financier, l’administration publique et plus généralement toutes les parties prenantes au développement du secteur.

Quant à la date des états généraux, ils s’étendent sur trois jours, soit les 18, 19 et 20 janvier 2022. Pour ce qui est du lieu, c’est l’hôtel SILMANDÉ qui a été retenu pour abriter les travaux de ces 72 heures. A l’occasion de ces états généraux, quatre panels autour de termes pertinents pour les assureurs, seront animés par des experts nationaux et internationaux.

Rentrée annuelle des assureurs du Burkina

Le panel n°1 a pour thème: «Quels acteurs pour performer la gestion des sociétés d’assurances?» Le deuxième panel va répondre à la question: «Quels produits d’assurance pour accompagner le développement économique et social du Burkina Faso?» Le Panel n° 3 tentera de répondre à la question suivante: «Quels leviers à actionner pour promouvoir le développement de l’assurance au Burkina Faso?» Le quatrième panel porte sur les réformes institutionnelles à mener en faveur du secteur des assurances au Burkina Faso. Le thème de ce dernier panel est reformulé ainsi qu’il suit: «Quelles réformes institutionnelles pour le secteur des Assurances au Burkina Faso?»

Toutes ces thématiques seront décortiquées par des personnes bien au fait de ces sujets et des débats seront engagés avec les participants en vue d’apporter de nouvelles idées pour développer le secteur des assurances dans le pays des Hommes intègres. Aussi, des groupes de travaux en ateliers seront constitués autour des 4 thèmes examinés.

La rencontre entre le bureau exécutif et les autres membres de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina a également permis d’examiner et de valider le budget de ces états généraux de l’assurance. L’ensemble de ces documents validés sera soumis à l’appréciation de la Direction des Assurances, qui est sous la tutelle du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement. La validation définitive de ces projets revient à cette Direction, qui pourra, dans le processus de validation, associer d’autres associations professionnelles. Par ailleurs, des échanges ont eu lieu avec les Superviseurs des Commissions techniques autour du plan d’action annuel du comité exécutif.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire