Accueil A la une Burkina: les syndicats des magistrats contre «un folklore» du ministère de la...

Burkina: les syndicats des magistrats contre «un folklore» du ministère de la Justice

373
0
Les syndicats des magistrats appellent au boycott du Conseil d'administraction du secteur ministériel (Casem 2020) de leur département de tutelle (Ph. d'illustration)

Le Syndicat des magistrats burkinabè (SMB), le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB), et le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM), par le biais de cette correspondance, datée de ce jour, 23 septembre, et dont Wakat Séra a eu connaissance, invitent tous les magistrats à ‘abstenir de prendre part au Conseil d’administration du secteur ministériel du département de la Justice, prévu pour se tenir le mercredi 25 septembre 2020.

«Mesdames, messieurs les chers (ères) collègues,

Le CASEM 2020 du Ministère de la justice, prévu pour se tenir le 25 septembre 2020, intervient dans un contexte où divers actes de la part de notre Ministre de tutelle n’ont pas permis de lui découvrir une volonté réelle de travailler à accompagner et à compléter le corps de la magistrature pour une justice à la hauteur des attentes du peuple burkinabè; bien au contraire, l’impression est forte  que le refus de l’écrasante majorité des magistrats d’accepter que la justice soit livrée pieds et mains liés aux gouvernants du moment les fait constamment mériter sa colère avec les actions de sabotage qui s’en suivent.

En conséquence de cela, les syndicats de magistrats voudraient, par la présente, vous inviter à vous abstenir de participer audit CASEM pour ne pas associer votre respectabilité à un folklore qui à la vérité, ne vise qu’à faire croire aux bailleurs de fond qu’il existe au sein du Ministère de la justice ce qui pourtant lui manque aujourd’hui le plus: la volonté de construire, en y associant tout le monde, une justice au service du peuple.

En vous en souhaitant bonne réception, les syndicats de magistrats vous prient d’agréer, mesdames, messieurs les chers (ères), l’expression de leur parfaite considération.»

P/Le Syndicat Autonome des Magistrats Burkinabé (SAMAB)

Le Secrétaire général

Emmanuel S. OUEDRAOGO

P/Le Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM)

Le Secrétaire général

Moriba TRAORE

P/Le Syndicat  des Magistrats Burkinabè (SMB)

Le Secrétaire général

Diakalya TRAORE                  

Laisser un commentaire