Accueil Société Burkina/Marche de l’opposition: le CEMGA autorise l’occupation de la place de la...

Burkina/Marche de l’opposition: le CEMGA autorise l’occupation de la place de la nation

epa04476961 A man from Burkina Faso walks through Place de la Nation, scene of mass protests last week in Ouagadougou, Burkina Faso, 05 November 2014. President Blaise Compaore on 31 October 2014 resigned following the violent protests against his bid to change the constitution to extend his rule of 27 years. Presidential guard commander Lieutenat-Colonel Isaac Zida assumed the role of transitional leader but the African Union (AU) has issued the military a two-week time frame to hand power to a civilian ruler or face sanctions. EPA/LEGNAN KOULA

Le chef d’Etat-major général des armées (CEMGA) du Burkina, le général Moïse Miningou a marqué son accord, le vendredi 2 juillet 2021, pour l’occupation de la Place de la Nation par l’opposition pour la marche-meeting du 3 juillet 2021, selon une lettre adressée au comité d’organisation de cette activité.

«En réponse à votre lettre ci-dessus citée en référence, j’ai l’honneur de vous informer que je marque mon accord pour l’occupation de la Place de la Nation, pour l’organisation de votre activité du samedi 3 juillet 2021», indique la lettre signé du CEMGA.

A l’endroit des organisateurs de la marche-meeting, le général Miningou «porte à leur connaissance que la sécurité des installations et la propreté des lieux restent à leur charge durant l’activité», et les invite, à cet effet, «à bien mettre en place des toilettes mobiles et des poubelles pour le temps d’occupation».

Par ailleurs, le chef d’Etat-major Miningou les informe que la partie nord de la Place de la Nation qui abrite le monument des martyrs n’est plus accessible au public. «Aussi vous saurais-je gré des dispositions que vous voudrez bien prendre dans ce sens», poursuit-il.

En plus de la marche-meeting du 3 juillet, l’opposition prévoit également une autre marche le 4 juillet sur l’ensemble du territoire. En prélude à ces marches, l’opposition a animé ce matin une conférence de presse pour réaffirmer la tenue de ladite activité.

Par Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire