Accueil Election 2020 Burkina/Présidentielle: Kaboré «appréhende» sa victoire comme «une marque de confiance»

Burkina/Présidentielle: Kaboré «appréhende» sa victoire comme «une marque de confiance»

Roch Marc Christian Kaboré n'aura pas de répit durant son second mandat (Ph. d'archives)

Le président burkinabè sortant, Roch Marc Christian Kaboré, réélu provisoirement pour un second mandat de cinq ans, à l’issue du vote du 22 novembre 2020, a déclaré, ce jeudi 26 novembre 2020, qu’il «appréhende» sa réélection comme «une marque de confiance». Il a affirmé qu’il travaillera à mettre en œuvre les engagements pour l’encrage de la démocratie et du développement qu’il a tenus devant les populations.

«Ce 26 novembre 2020, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 novembre dernier. Ces résultats nous placent en tête de cette compétition électorale. Cette victoire d’étape est celle du peuple burkinabè dans toutes ses composantes», lit-on dans une déclaration de Roch Kaboré, candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

«A titre personnel, je l’appréhende comme une marque de confiance que je reçois avec humilité, mais aussi avec engagement et détermination dans le combat que nous menons ensemble, pour un Burkina Faso de paix, de progrès et de prospérité partagée pour tous les Burkinabè», a déclare M. Kaboré qui a été réélu provisoirement avec 57,87%.

Le président burkinabè dit « exprimer (sa) profonde gratitude à chacune et chacun (des Burkinabè) ». « Filles et fils d’une même Nation, ensemble nous avons gagné le pari d’un scrutin apaisé, ensemble nous tiendrons celui de la réforme de l’Etat et de l’administration publique, pour garantir la sécurité, la stabilité et renforcer la résilience économique de notre pays », a affirmé Roch Kaboré qui a remporté la victoire face à 12 autres candidats.

Après avoir fait cet écrit sur sa page officiel facebook, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), s’est rendu au QG de son parti les minutes suivant pour s’adresser à ses militants et aux populations. Face à la presse, Roch Kaboré a signifié que « c’est avec humilité et une grande émotion (qu’il) accueille les résultats de cette victoire qui a été énoncée par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante)».

« Je voudrais dans un premier temps traduire toute ma reconnaissance au peuple burkinabè tant de l’intérieur que de la diaspora pour leur engagement et pour la foi qu’ils ont placée en la démocratie », a-t-il poursuivi sur un ton empreint de sérénité. Le président du Faso a rassuré qu’il « mettra tout (son) effort pour que dans la concertation permanente, (on) puisse travailler à la paix et au développement du pays ».

Selon M. Kaboré, cette réélection au premier tour, « est une responsabilité importante, celle d’être le président de tous les Burkinabè sans exception ». Et pour toutes les questions qui résument les préoccupations des populations, à savoir les questions sécuritaires, la réconciliation nationale, le développement, l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè, entre autres, ce « sont des questions pertinentes sur lesquelles (lui et son équipe vont) s’y atteler ».

Cette élection, a rappelé le candidat du MPP, avait un « caractère historique du fait de l’insécurité, du vote des Burkinabè vivant à l’étranger et du fait que ce scrutin confirme l’ancrage de la démocratie dans le pays ».

Roch Marc Christian Kaboré a, enfin, félicité ses adversaires pour leur participation à cette élection. « Comme je l’ai dit dès le départ, j’ai un profond respect pour leur engagement et leurs différents programmes. Je voudrais les féliciter pour leur participation et leur engagement sur l’ensemble du territoire national et du fair play qui a été constaté tout au long de la campagne », a-t-il conclu.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire