Accueil A la une Burkina/Santé: les Lions et le ministère main dans la main

Burkina/Santé: les Lions et le ministère main dans la main

718
0
Le gouverneur du district 403 A3, Dieudonné Hubert Millogo remettant à madame le ministre, Claudine Lougué, le document portant les projets sanitaires de l'association

Les responsables du district 403 A3 de Lions club international ont été reçus ce mardi 13 août 2019 par le ministre de la Santé du Burkina, Claudine Lougué, à qui ils ont remis un document synthèse des actions menées et celles qui le seront par leur association. Cette rencontre vise la signature d’une convention entre les deux structures pour une synergie d’actions, a indiqué à sa sortie d’audience, le gouverneur du district 403 A3, Dieu-Donné Hubert Millogo.

Une dizaine de responsables Lions ont échangé avec le ministre de la Santé, assistée par ses techniciens, pour s’accorder sur la manière d’accompagner l’association à but caritatif dans la mise en œuvre de ses actions en lien avec la santé.

Le ministre Claudine Lougué a d’abord remercié le district 403 A3 pour son assistance permanente auprès de son département afin que «les problèmes de santé des Burkinabè soient résolus de façon égalitaire». Cette rencontre, a-t-elle enchaîné, permettra de «déterminer un cadre de concertation pour une plus grande visibilité et pertinence, et un plus grand apport des activités» des Lions, oeuvres «forts louables».

Photo de famille à la fin de l’audience

Mme Lougué a, dans la lancée, souhaité que dorénavant, l’association prenne attache avec ses services techniques pour qu’ils l’aident dans l’élaboration des projets relatifs au domaine de la santé. «Sensible» à ce que le club service fait, elle a rassuré ses membres de sa disponibilité et celle de ses collaborateurs à accompagner le Lions club dans la réalisation des projets santé, pour le bonheur des populations vulnérables qui en sont les premières bénéficiaires. Au titre des cinq secteurs prioritaires d’intervention (le diabète, le cancer infantile, la vue, la faim, l’environnement) définis par le Lion club à l’échelle mondiale pour y apporter des réponses, «je peux dire qu’ils profitent le plus à mon département», a reconnu Claudine Lougué.

«Nous allons signer une convention de sorte à être complètement en phase avec les attentes du ministère vis-à-vis de notre association», a dit le gouverneur Dieu-Donné Hubert Millogo qui ne doute pas de la volonté du ministère à les accompagner dans la finalisation de leurs projets qui devront permettre à l’association d’avoir une oreille attentive auprès de leurs donateurs pour les financements.

Monhamed Innocent Compaoré, le coordonnateur de l’équipe mondiale de service du district 403 A3 qui conduit la mise en œuvre des projets sanitaires de l’association, n’a pas manqué de rappeler quelques actions réalisées par l’organisation qui lui donne l’opportunité de se mettre au service des couches défavorisées. «Le centre médical Jean Louis Goarnison (sis au centre-ville de Ouagadougou) a bénéficié déjà de notre soutien en termes d’équipements». Après cela le Lions club «a contribué à la prise en charge des enfants qui souffrent de cancer en mettant à leur disposition des kits de soins d’une valeur de 25 millions  de francs CFA», a ajouté M. Compaoré.

Selon le constat de l’association, le centre médical Jean Louis Goarnison «n’a pas la possibilité de rénover ses infrastructures» compte tenu de ses prestations à des coûts forfaitaires. «De même, les salles et les lits d’hospitalisation sont vétustes, toute chose qui limite les actions du centre», a regretté Monhamed Compaoré avant de promettre qu’à ce niveau, le Lions International compte intervenir en «mettant à la disposition du centre quelques équipements d’urgence».

Monhamed Compaoré (centre), coordonnateur de l’équipe mondiale de service du district 403 A3

Dans le souci de la réalisation de l’ensemble de ses actions en lien avec la santé, l’association dont l’heureuse devise est «Nous servons», entend introduire, «très prochainement», un dossier de demande de subvention à (sa) fondation, a indiqué le coordonnateur de l’équipe mondiale de service du district 403 A3, comptant à cet effet, sur le soutien des services techniques du ministère.

Le Lions International qui lutte au quotidien pour le mieux-être des populations démunies souhaite donc l’accompagnement du ministère de la Santé pour, entre autres, «la réhabilitation du centre de lutte contre le diabète, la célébration de la Journée mondiale du diabète, la lutte contre le cancer infantile, la réhabilitation du laboratoire et la rénovation du centre médical Jean Louis Goarnison, la mise à disposition du personnel de soins du CSPS que l’association a construit l’année passée et l’institutionnalisation de l’opération don de sang».

En rappel, chaque année, le 14 novembre a été institué Journée mondiale du diabète par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en vue de lutter contre le mal. C’est pourquoi le district 403 A3 du Lions International a programmé à cette même date, le lancement de ses actions évoquées au cours de la rencontre avec le ministre de la Santé.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire