Accueil A la une CAN 2021: incertitudes autour de l’organisation au Cameroun

CAN 2021: incertitudes autour de l’organisation au Cameroun

CAN Cameroun 2021

A environ un mois de l’ouverture de la 33e Coupe d’Afrique des Nations (CAN), des doutes s’installent quant à la capacité du Cameroun à organiser la compétition, faisant même croire à une possible tenue du tournoi en Asie, notamment au Qatar, habituée à abriter la Supercoupe CAF.

Incertitudes et doutes, ce sont ces sentiments qui animent les observateurs du ballon rond au sujet de l’organisation de la CAN 2021 par le Cameroun, qui doit se dérouler du 9 janvier au 22 février prochains.

Des acteurs du football africain font part de leur scepticisme, laissant entendre que la tenue de la compétition phare du continent, en football, au pays des Lions Indomptables est fortement compromise.

Cet avis est partagé par l’ancien footballeur et ancien membre de la Confédération africaine de football, le Soudano-égyptien Abdel Moneim Hussein, surnommé «Shatta».  «La délégation qui s’est rendue au Cameroun a constaté que le comité d’organisation camerounais manquait de temps pour être prêt le jour J. La FIFA a même ouvert un bureau sur place pour tenter de résoudre les problèmes», rapportait-il sur la chaîne égyptienne Al-Hayah TV.

Face à ces inquiétudes exprimées, les autorités camerounaises tentent de rassurer les acteurs, mais cela ne semble pas convaincre la Confédération africaine de football (CAF), qui, selon des sources, envisage de délocaliser la compétition en Asie, précisément au Qatar.

D’autres sources notent que ce pays asiatique, habitué à organiser depuis trois ans la Supercoupe CAF, est disposé à accueillir la compétition dont le nombre de participants est passé de 16 à 24 depuis l’édition de 2019, remportée par l’Algérie en Egypte.

C’est ce passage à 24 équipes qui aurait davantage rendu la tâche difficile au Cameroun qui avait déjà cédé l’organisation de la 32e édition à l’Egypte en 2019. La situation sanitaire, avec le variant Omicron n’arrangerait pas non plus les choses pour le pays de Samuel Eto’o, légende camerounaise du football.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire