Accueil Sport CAN Cameroun 2021: l’ultimatum de la CAF au Gabon pour avoir changé...

CAN Cameroun 2021: l’ultimatum de la CAF au Gabon pour avoir changé d’hôtel

0
La sélection nationale gabonaise (Ph. d'archives)

La Confédération africaine de football (CAF) a sommé la Fédération gabonaise de football de s’expliquer d’ici à ce vendredi à 11h (heure locale), suite à ce qu’elle a qualifié de «violation des règlements et directives de la CAF»  par ce pays qui a changé son lieu d’hébergement au Cameroun. La faîtière du football africain a précisé qu’après explications, l’affaire sera soumise au jury disciplinaire de la CAF.

La Confédération africaine de football (CAF), dans une note adressée à la Fédération gabonaise de football, exige de cette dernière des explications suite à un changement d’hôtel qui serait fait sans l’autorisation de la CAF.

«La CAF a envoyé le tableau des sites d’entraînement et des hôtels de chaque équipe le 16 août dernier 2021», rappelle le document. Elle informe, par ailleurs, que l’allocation des hôtels qui ont été approuvés par la CAF ont été choisis sur de nombreux critères différents, y compris les mesures de sécurité et de sûreté appliquées dans les différents hôtels.

«Le 4 janvier 2022,  la CAF a reçu une lettre de votre part indiquant que la délégation gabonaise sera logée à l’hôtel Star Land et non à l’hôtel la Falaise, comme initialement prévu par la CAF», poursuit la note, qui indique que la CAF, après consultation du département de sécurité et de sûreté, a opposé son refus à cette demande du Gabon, et lui a communiqué ce refus par mail.

«Cependant, aujourd’hui matin (6 janvier, ndlr), nous avons été surpris d’apprendre que votre délégation est allée à l’encontre des instructions de la CAF et a procédé à l’hébergement de votre équipe à l’hôtel Star Land», souligne le communiqué qui porte la signature du jury disciplinaire de la CAF, Raymond Hack.

«Par conséquent, vous êtes priés de nous fournir une explication de cette violation d’ici demain matin à 11 heures (vendredi 7 janvier, ndlr). Après quoi, l’affaire sera soumise au jury disciplinaire de la CAF», assène la Confédération africaine de football.

Il est à noter également que les joueurs gabonais avaient refusé d’embarquer pour la CAN, depuis Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, où ils étaient en stage, pour des primes non payées, avant de finalement de rejoindre le Cameroun.

C’est dans ce climat pour le moins serein pour la sélection gabonaise, que son capitaine, Pierre Émerick Aubameyang et un autre joueur cadre, Mario Lemina, ont été testés positifs à la Covid-19.

En rappel, les Panthères du Gabon entrent en compétition le lundi le 10 janvier contre les Comores. Aubameyang et ses coéquipiers sont logés dans la poule C avec les Comores, le Ghana et le Maroc.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)